DESROZIERS (André Jules Alfred, Alfred)

DESROZIERS (André Jules Alfred, Alfred) 1807-1870

Desroziers.jpg

 

Biographie

Ses pièces ont été représentées sur les plus grandes scènes parisiennes du XIXe siècle : Théâtre de la Gaîté, Théâtre des Bouffes-Parisiens, Théâtre du Vaudeville, Théâtre du Palais-Royal etc.
Il écrivit aussi sous les pseudonymes de Deléris et Alfred de Léris (du nom de sa mère).

Oeuvres

Théâtre

  • 1837 : Zizine, ou l’école de déclamation
  • 1840 : Les Oiseaux de Bocace avec Déaddé Saint-Yves ; L’Autre ou les deux maris avec Déaddé Saint-Yves ; Un Mariage russe avec Félix Dutertre de Véteuil ; Misère et génie avec Henri de Tully
  • 1841 : La Mère et l’enfant se portent bien avec Dumanoir et Henri de Tully
  • 1842 : Les Quatre quartiers de la lune avec Ernest Brisson
  • 1843 : L’Amour à l’aveuglette avec Édouard Louis Alexandre Brisebarre ; Un Miracle de l’amour avec Eugène Devaux
  • 1844 : Les Caravanes d’Ulysse ; Les Jolies filles du Maroc avec Louis Couailhac et Adolphe Guénée ; Lady Henriette, ou le marché aux servantes ; Le Ménage de Rigolette avec Édouard Louis Alexandre Brisebarre ; La Tête de singe avec Dumanoir et Déaddé Saint-Yves
  • 1845 : Les Viveurs avec Clairville
  • 1846 : Le Châle bleu avec Édouard Louis Alexandre Brisebarre ; L’Oiseau de paradis avec Louis Couailhac et Adolphe Guénée
  • 1848 : Le Baron de Castel-Sarrazin avec Clairville et Déaddé Saint-Yves ; Le Gentilhomme campagnard avec Édouard Louis Alexandre Brisebarre ; Les 20 sous de Périnette avec Édouard Louis Alexandre Brisebarre
  • 1850 : Portes et Placards avec Charles Varin
  • 1851 : Royal-tambour avec Édouard Louis Alexandre Brisebarre
  • 1852 : Un Drôle de pistolet avec Charles Varin ; L’Habit de Mylord (opéra-comique) avec Thomas Sauvage ; La Jolie meunière ; Poste restante avec Louis Couailhac
  • 1853 : Les Moutons de Panurge
  • 1855 : Le Pâté de canard avec Félix Dutertre de Véteuil
  • 1856 : L’Orgue de Barbarie (opérette bouffe)
  • 1857 : Au clair de la lune (opérette) ; Le Pot de fer et le pot de terre avec Antonin d’Avrecourt et Ernest-Georges Petitjean,
  • 1858 : Simone (opérette)
  • 1860 : Les Profits du jaloux
  • 1862 : Les Deux dots avec Armand-Numa Jautard
  • 1867 : Le Danseur de corde (opéra-comique) avec Édouard Louis Alexandre Brisebarre
  • 1868 : Les Maris sont esclaves
  • 1869 : Pourquoi l’on aime