DIEULAFOY (Joseph-Marie-Armand-Michel, Michel)

DIEULAFOY (Joseph-Marie-Armand-Michel, Michel) 1762-1823

Dramaturge.jpg

 

Biographie

Il fut reçu avocat à Toulouse et il paraissait destiné au barreau où il avait débuté. Dans sa parenté, des possesseurs de propriétés considérables aux colonies l’attirèrent dans le Nouveau Monde, et il s’établit à Saint-Domingue où d’heureuses spéculations lui promettaient déjà une fortune brillante. Mais l’émancipation des esclaves détruisit ses espérances, et ses plantations furent dévastées, son habitation incendiée, par ses nègres révoltés. Il échappa au massacre du Cap en 1793 et s’enfuit à Philadelphie. Il y séjourna quelque temps, puis revint en France où il s’adonna à la poésie dramatique, principalement au genre du vaudeville.
Le théâtre du Vaudeville (qui se trouve alors rue de Chartres) fut le témoin de ses succès, depuis 1798, c’est-à-dire à l’époque de sa plus grande vogue. Il donna aussi diverses pièces à la plupart des théâtres de Paris.
Dieulafoy fut et resta royaliste, même sous le gouvernement impérial.

Oeuvres

Théâtre

  • 1798 : Le Moulin de Sans-Souci
  • 1799 : Comment faire ? ou les épreuves de misanthropie et repentir avec Étienne de Jouy et Charles de Longchamps ; Le Quart d’heure de Rabelais avec Chrétien-Siméon Le Prévost d’Iray
  • 1800 : Dans quel siècle sommes-nous ? avec Étienne de Jouy et Charles de Longchamps ; La Revue de l’an huit, suite de la Revue de l’an six avec René de Chazet et Armand Gouffé ; Le Tableau des Sabines avec Étienne de Jouy et Charles de Longchamps
  • 1801 : Défiance et malice ou le prêté rendu ; L’Hôtel garni ou la revue de l’an IX avec René de Chazet
  • 1802 : 11, 76, 88... avec René de Chazet et Jean-Baptiste Dubois ; Le Mariage de Nina-Vernon, suite de la Petite ville, et des Provinciaux à Paris avec René de Chazet et Jean-Baptiste Dubois ; Le Portrait de Michel Cervantès
  • 1804 : Milton (opéra) avec Étienne de Jouy
  • 1805 : Jean Lafontaine avec Chrétien-Siméon Le Prévost d’Iray ; L’intrigue dans les caves avec Étienne de Jouy
  • 1806 : L’Ivrogne corrigé avec Charles de Longchamps ; Les Quatre Henri ou Le jugement du meunier de Lieursain avec Nicolas Gersin et Henri Simon ; Omazette ou Jozet en Champagne avec Pierre-Yves Barré et François-Georges Desfontaines
  • 1807 : L’Hôtel de la Paix, rue de la Victoire, à Paris avec Pierre-Yves Barré, François-Georges Desfontaines et Jean-Baptiste Radet ; L’Île de la Mégalantropogénésie ou les savants de naissance avec Pierre-Yves Barré, François-Georges Desfontaines et Jean-Baptiste Radet ; Le Fond du sac ou la préface de Lina avec Nicolas Gersin ; Les Filles de mémoire ou la mnémoniste avec Nicolas Gersin ; Les Pages du duc de Vendôme avec Nicolas Gersin
  • 1808 : Au Feu ou les femmes solitaires avec Nicolas Gersin ; Bayard au Pont-Neuf ou le picotin d’avoine avec Nicolas Gersin ; La Vallée de Barcelonette ou le rendez-vous de deux ermites avec Nicolas Gersin
  • 1809 : L’Intrigue impromptu ou il n’y a plus d’enfants avec Nicolas Gersin
  • 1810 : L’Auberge dans les nues ou le chemin de la gloire avec Nicolas Gersin et Henri Simon ; La Manufacture d’indiennes ou le triomphe du châle et des queues du chat avec Nicolas Gersin ; La Robe et les bottes ou un effet d’optique avec Nicolas Gersin
  • 1811 : La Revanche grecque ou Mahomet jugé par les femmes avec Nicolas Gersin ; La Tasse de chocolat ou trop parler nuit avec Nicolas Gersin
  • 1812 : Jeanne d’Arc ou le siège d’Orléans avec Nicolas Gersin
  • 1816 : Les Dieux rivaux ou les fêtes de Cythère (opéra-ballet) avec Charles Brifaut ; Les Gardes-marine ou l’amour et la faim avec Nicolas Gersin ; Sans-Gêne chez lui ou chacun son tour avec Nicolas Gersin
  • 1818 : Brouette à vendre avec Nicolas Gersin ; La Promesse de mariage ou le retour au hameau (opéra-comique) avec Nicolas Gersin ; Le Duel par la croisée ou le français à Milan avec Nicolas Gersin
  • 1819 : Olympie (opéra lyrique) avec Charles Brifaut
  • 1823 : La Pauvre Fille avec Achille d’Artois et Armand d’Artois
  • 1827 : Le Portrait du pendu ou le peintre italien avec Pierre Carmouche