DE LA ROUNAT (Aimé-Nicolas-Charles Rouvenat, dit Charles)

DE LA ROUNAT (Aimé-Nicolas-Charles Rouvenat, dit Charles) 1818-1884

De La Rounat.jpg

 

Biographie

Après des études littéraires, il est nommé en 1848 par le gouvernement provisoire secrétaire de la Commission du Luxembourg présidée par Louis Blanc, avant de se tourner vers le théâtre. En 1855, il entame une collaboration avec La Revue de Paris. Nommé l’année suivante au théâtre de l’Odéon, il monte avec succès les pièces de nombreux jeunes auteurs mais finit par démissionner en juin 1867 pour désaccord avec ses autorités de tutelle.
Il redevient alors journaliste, rédige le feuilleton dramatique du journal Le Siècle, puis est nommé commissaire du gouvernement près les théâtres subventionnés.
Après avoir postulé en 1879 au fauteuil de directeur de l’Opéra de Paris, qui échoit en définitive à Auguste Vaucorbeil, il redevient directeur de l’Odéon le 15 février 1880, succédant à Félix Duquesnel.
Une chute qu’il fait l’hiver suivant en se rendant au ministère des Beaux-Arts cause une coxalgie, des suites de laquelle il meurt trois ans plus tard, le 25 décembre 1884. Paul Porel lui succède à l’Odéon.

Oeuvres

Théâtre

  • 1849 : Les Associés avec Armand Montjoye
  • 1850 : La Mariée de Poissy avec Adolphe D’Ennery et Eugène Grangé
  • 1851 : Les Malheurs heureux avec Félix-Auguste Duvert et Augustin-Théodore de Lauzanne de Varoussel ; Une Bonne qu’on renvoie avec Samuel-Henri Berthoud
  • 1853 : Pulchriska et Léontino avec Armand Montjoye ; Un homme entre deux airs de Alfred Delacour et Armand Montjoye
  • 1854 : La Pile de Volta avec Paul Siraudin
  • 1855 : Une Panthère de Java avec Armand Montjoye
  • 1856 : Les Vainqueurs de Lodi ; Pâquerette (opéra-comique) avec Eugène Grangé
  • 1871 : Marceline
  • 1877 : Les Deux jardiniers (opéra-comique) avec Théodore de Banville
  • 1879 : La Courte échelle (opéra-comique)
  • 1880 : Le Beau Solignac avec Jules Clarétie et William Busnach