DUMERSAN (Théophile Marion)

DUMERSAN (Théophile Marion) 1780-1849

Dumersan.jpg

 

Biographie

Le vrai nom de sa famille était Marion. C’est son père qui, pour se distinguer de ses frères, avait pris celui de « du Mersan » d’après le nom d’un de ses domaines. En 1795, alors que sa famille est inquiétée la Terreur, le jeune Théophile, qui aurait pris goût au théâtre en apprenant à lire dans Racine et Molière, trouve un emploi auprès d’Aubin-Louis Millin de Grandmaison, conservateur du Cabinet des médailles et antiques de la Bibliothèque royale. Avec son collègue Théodore-Edme Mionnet, futur membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, il met au point un nouveau système de classification des médailles par ordre géographique et chronologique, travail qui lui vaut d’être nommé conservateur adjoint du Cabinet des médailles en 1842.
À l’âge de dix-huit ans, il débute au théâtre par Arlequin perruquier ou Les têtes à la Titus, une critique des modes et des mœurs du temps, et commence bientôt à alimenter les théâtres de boulevard. Il compose en deux ans pas moins de dix-huit pièces, dont L’Ange et le diable en 1799, drame en cinq actes qui connaît plus de cent représentations, chiffre prodigieux pour l’époque. Au total, il produit 238 pièces, dont plus de 50 à lui seul. Les autres sont issues d’une collaboration avec les meilleurs vaudevillistes parisiens, parmi lesquels Jean-Nicolas Bouilly, Nicolas Brazier, Pierre-Frédéric-Adolphe Carmouche, Marc-Antoine Désaugiers, Mélesville et Eugène Scribe. Son plus grand succès est Les Saltimbanques, une « farce désopilante » selon le Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle, donnée au Théâtre des Variétés en 1838.
Parmi toute cette production, Dumersan trouve aussi le temps de rédiger des ouvrages de numismatique et d’histoire du théâtre, dont un lexique d’expressions théâtrales et d’argot des comédiens, le Manuel des coulisses. Vers la fin de sa vie, il publie plusieurs recueils de chansons. Il prépare avec Noël Ségur les Chansons nationales et populaires de France, parues en deux volumes en 1866.

Oeuvres

Théâtre

  • 1801 : La Vaccine avec Charles-François-Jean-Baptiste Moreau de Commagny
  • 1802 : La Petite revue ou quel mari prendra-t-elle ?  avec Antoine Jean-Baptiste Simonnin
  • 1803 : Cassandre aveugle ou le Concert d’Arlequin avec René de Chazet et Charles-François-Jean-Baptiste Moreau de Commagny ; Monsieur Botte, ou le Nouveau bourru bienfaisant
  • 1804 : Théophile ou les deux poètes avec Joseph Pain ; Un trait de Fanchon la vielleuse ; Le Chanteur éternel avec Marc-Antoine Désaugiers
  • 1805 : Monsieur Jaunas avec Charles Henrion ; La Belle Marie avec Joseph Pain ; Elle cherche un mari ; L’Héloïse de l’Ile-Saint-Louis avec Georges-Louis-Jacques Duval ; L’Intrigue sur les toits ; Maître André et Poinsinet ou le perruquier poète avec Nicolas Brazier ; Monsieur Jaunas avec Charles Henrion ; Monsieur Sapajou ou l’enseigne du singe ; Le Pont des Arts ou scènes sur Seine avec Georges-Louis-Jacques Duval
  • 1806 : Alphonsine ou la tendresse maternelle avec Joseph Servières ; Le Maçon poète avec Antoine Jean-Baptiste Simonnin ; Noir et blanc avec Pierre-Ange Vieillard ; Le Voyage impromptu ou sera-t-il médecin ? (opéra comique)  avec Martial Aubertin
  • 1807 : Diane de Poitiers ou le passage des Alpes ; Jean de Nivelle ou les oreilles et les perdrix avec Georges-Louis-Jacques Duval ; L’Intrigue sur les toits ; Le Tocsin avec Michel-Nicolas Balisson de Rougemont ; Le Valet d’emprunt ou le sage de dix-huit ans avec Marc-Antoine Désaugiers
  • 1808 : La Chaumière moscovite avec Joseph Pain ; M. Bonne Grâce ou le petit volage avec Georges-Louis-Jacques Duval ; Le Pauvre diable ou un bienfait n’est jamais perdu avec Michel-Nicolas Balisson de Rougemont ; Le Salon rue du Coq avec Michel-Nicolas Balisson de Rougemont ; Turlupin ou les comédiens du XVIe siècle avec Michel-Nicolas Balisson de Rougemont et Marc-Antoine Désaugiers
  • 1809 : Benoît ou le pauvre de Notre-Dame avec Joseph Pain ; Les Bretteurs avec Bosquier-Gavaudan ; Cadet Roussel Hector ou la tragédie à Troyes en Champagne avec Jean-Toussaint Merle ; Monsieur Chose ou la Foire de Pantin avec Georges-Louis-Jacques Duval ; Les Quatre Adam ou la revue des premiers hommes du monde ; Le Roi et le pèlerin avec Joseph Pain
  • 1810 : Encore une partie de chasse ou le Tableau d’histoire avec Joseph Pain ; Partie carrée ou chacun de son côté avec Armand d’Artois ; Le Petit pêcheur
  • 1811 : La Belle au bois dormant avec Jean-Nicolas Bouilly ; Une matinée d’autrefois ou le quiproquo avec Jean-Toussaint Merle ; Une heure de prison ou la lettre de recommandation avec Jean-Toussaint Merle et Charles-Augustin Sewrin ; L’Intrigue hussarde ; Le Valet ventriloque ; Le Petit Chaperon rouge
  • 1812 : Les Deux matinées ou les sœurs de charité ; Jean de Passy avec Alphonse Martainville ; Les Mines de Beaujonc ou ils sont sauvés avec Joseph Pain
  • 1813 : Le Nécessaire et le superflu avec Armand d’Artois ; Les Bêtes savantes avec Armand d’Artois  et Emmanuel Théaulon ; Les Charades en action ou la soirée bourgeoise avec Charles-Augustin Sewrin ; Gargantua ou Rabelais en voyage ; Les Intrigues de la Râpée avec Jean-Toussaint Merle et Charles-Augustin Sewrin ; Robert le diable avec Jean-Nicolas Bouilly
  • 1814 : Les Anglaises pour rire ou la table et le logement avec Charles-Augustin Sewrin ; Le Tribunal des femmes ou les vacances à Caudebec
  • 1815 : Jocrisse chef de brigands avec Jean-Toussaint Merle ; La Laitière suisse ou l’aveugle de Clarens avec Jean-Toussaint Merle et Charles-Augustin Sewrin ; La Petite Rose ou qui est-ce qui connaît les femmes ? ; Sage et coquette ou l’École des jeunes filles avec Nicolas Brazier et Jean-Toussaint Merle
  • 1816 : Les Comédiennes ou la critique de la comédienne ; Les deux Philiberte ou sagesse et folie avec Nicolas Brazier et Jean-Toussaint Merle ; La Fête d’un bourgeois de Paris ou le jour et le lendemain avec Jean-Toussaint Merle ; Fortunatus avec Nicolas Brazier ; Jocrisse grand-père, Jocrisse fils et Jocrisse petit-fils avec Nicolas Brazier ; Monsieur Bon Enfant ; L’Original de Pourceaugnac ou Molière et les médecins
  • 1817 : Figaro et Suzanne avec Nicolas Brazier ; Les Ci-devant rosières ou Trente ans d’absence avec Nicolas Brazier ; Le Petit Jehan de Saintré et la Dame des Belles-cousines avec Nicolas Brazier ; Le Tyran peu délicat ou l’enfant de cinq ans muet et courageux ; Une macédoine ou les étrennes et le carnaval
  • 1818 : Les Arbitres ou les querelles de village ; Dorat et Vadé ou les Poètes à la halle avec Georges-Louis-Jacques Duval et Edmond Rochefort ; L’École de village ou l’enseignement mutuel avec Nicolas Brazier et Charles-Gaspard Delestre-Poirson ; Les Vendanges de Champagne ou la garnison dans les vignes avec Nicolas Brazier et Eugène Scribe
  • 1819 : Le Vieux berger ou les sorciers de village avec Nicolas Brazier ; La Visite du prince ou le militaire et le financier avec Michel-Nicolas Balisson de Rougemont
  • 1820 : Les Bonnes d’enfants ou une soirée aux boulevards-neufs avec Nicolas Brazier ; Les Amours du Port au blé avec Charles-Augustin Sewrin ; Clari à Meaux en Brie avec Armand d’Artois et Nicolas Brazier ; Le Coin de rue ou le rempailleur de chaises avec Nicolas Brazier ; Les Valets en goguettes ou l’antichambre dans le salon avec Nicolas Brazier ; Zoé ou l’effet au porteur avec Martial Aubertin
  • 1821 : Les Moissonneurs de la Beauce ou le soldat laboureur avec Nicolas Brazier et Francis ; Le Valet de ferme avec Nicolas Brazier
  • 1822 : La Chercheuse d’esprit avec W. Lafontaine ; La Fille mal gardée ou la coupe des foins avec Nicolas Brazier et Francis ; Les Petits acteurs ou les merveilles à la mode avec Nicolas Brazier et Francis
  • 1823 : Les Cuisinières avec Nicolas Brazier ; Trilby ou la Batelière d’Argail avec Frédéric de Courcy ; La Pension bourgeoise avec Eugène Scribe et Jean-Henri Dupin 
  • 1824 : Catherine ou la fille du marin avec Charles-Augustin Sewrin ; L’École des béquillards ou il faut des époux assortis avec Henri Dupin ; La Femme de ménage avec Nicolas Brazier ; Le Méchant malgré lui ; Les Ouvriers ou les bons enfants avec Nicolas Brazier et Francis
  • 1825 : La Chambre de Suzon avec Pierre-Frédéric-Adolphe Carmouche et Charles-Augustin Sewrin ; Les cochers avec Nicolas Brazier et Gabriel de Lurieu ; Les entrepreneurs avec Nicolas Brazier et Gabriel de Lurieu ; Le Petit bossu du Gros-Caillou avec Nicolas Brazier
  • 1826 : L’Auvergnate ou la principale locataire avec Nicolas Brazier et Gabriel de Lurieu ; Les écoliers en promenade avec Nicolas Brazier et Gabriel de Lurieu ; Les Filets de Vulcain ou La vénus de Neuilly avec Nicolas Brazier et Gabriel de Lurieu ; Pauline ou brusque et bonne ; Les Paysans ou l’ambition au village avec Nicolas Brazier et Mélesville ; Les Petites biographies avec Nicolas Brazier et Gabriel de Lurieu
  • 1827 : Les Passages et les rues ou la guerre déclarée avec Nicolas Brazier et Gabriel de Lurieu ; Élise ou la sœur de l’artiste avec Nicolas Brazier ; L’Étameur ou la place Maubert avec Nicolas Brazier et Gabriel de Lurieu ; La Journée d’un flâneur avec Nicolas Brazier et Gabriel de Lurieu ; Le Maître de forges avec Nicolas Brazier et Gabriel de Lurieu
  • 1828 : Le Chalet avec Nicolas Brazier et Gabriel de Lurieu ; Le Défunt et l’héritier avec Mélesville ; Deux tableaux de Paris avec Nicolas Brazier ; Le Protégé ou le danger de la faveur avec Georges-Louis-Jacques Duval ; La Table d’hôte avec Nicolas Brazier ; Une noce au mont Saint-Bernard avec Nicolas Brazier
  • 1829 : L’Homme du peuple avec Gabriel de Lurieu ; Les Rouliers ou la route de Bruxelles avec Gabriel de Lurieu
  • 1830 : Les Brioches à la mode ou le pâtissier anglais avec Nicolas Brazier ; Monsieur de la Jobardière ou la Révolution impromptu avec Armand d’Artois et Jean-Henri Dupin ; La Mort de Molière ; Napoléon à Berlin ou la redingote grise avec Jean-Henri Dupin ; Voltaire chez les capucins avec Jean-Henri Dupin
  • 1831 : Messieurs Panoufle père et fils ou la pension pour rire ; Gothon du passage Delorme avec Léon-Lévy Brunswick et Jérôme-Léon Vidal ; L’Idiot avec Nicolas Brazier ; Le Lendemain de la fin du monde ou la Comète de 1832 avec Honoré ; M. Cagnard ou les conspirateurs avec Achille d’Artois et Nicolas Brazier ; Les Peuples au cabaret ou chacun son écot ; Victorine ou la nuit porte conseil avec Charles Dupeuty
  • 1832 : Les Amours de Paris ; Madame Gibou et Madame Pochet ou le thé chez la ravaudeuse ; Les Femmes d’employés avec Nicolas Brazier et Pierre-Frédéric-Adolphe Carmouche ; Les Garçons et les gens mariés avec Nicolas Brazier ; Le Pygmalion du faubourg Saint-Antoine ou le mouleur en plâtre avec Nicolas Brazier
  • 1833 : Les Actualités avec Nicolas Brazier ; Aurélie ou les trois passions ; Le Baptême du petit Gibou ou madame Pochet marraine avec Ernest Jaime ; Les Quatre éléments avec Nicolas Brazier et René Charles Guilbert de Pixérécourt
  • 1834 : Les Boutiquiers ; La Chambre de ma femme ; Les Immoralités ; M. de Malborough
  • 1835 : Anacharsis ou ma tante Rose avec Nicolas Brazier et Frédéric de Courcy ; La Femme du peuple avec Armand d’Artois ; Le Porteur des Halles avec Nicolas Brazier et Frédéric de Courcy
  • 1836 : Crime et mystère avec Victor Lhérie ; La gamine de Paris ; M. Dasnière ou la suite du sourd avec Charles Dupeuty ; Le Pensionnaire ou cent francs par mois avec Gabriel de Lurieu ; Rimbaut ou les mauvaises connaissances ; Marie-honnête ; Le Sabotier ambitieux avec Théodore Nézel ; Sous la ligne avec Philippe-Auguste-Alfred Pittaud de Forges
  • 1837 : Jean Moulineau ou le paysan des Vosges
  • 1838 : La Vie de château avec Dumanoir ; Les Saltimbanques avec Varin
  • 1839 : La Canaille avec Dumanoir ; La Belle Bourbonnaise avec Pierre-Frédéric-Adolphe Carmouche ; Les Belles femmes de Paris avec Félix-Auguste Duvert et Augustin Théodore de Lauzanne de Vauroussel ; Napoléon avec Antony Béraud
  • 1840 : Matelots et matelotes avec Charles Dupeuty
  • 1841 : L’actionnaire avec Henri Dupin ; L’Enfant de chœur avec Pierre-Frédéric-Adolphe Carmouche ; La Descente de la Courtille avec Charles Dupeuty ; L’Enfant de chœur avec Pierre-Frédéric-Adolphe Carmouche
  • 1842 : Gringalet fils de famille avec Charles Dupeuty ; Les Ouvriers ou les bons enfants avec Nicolas Brazier et Francis ; Abd-el-Kader à Paris avec Émile Fontaine ; Farine et charbon ; Les Noceurs ou travail et goguette avec Émile Vanderburch
  • 1843 : Le Despote
  • 1844 : Les Bédouines de Paris avec Adolphe de Leuven ; Toupinel ou le peintre en bâtiments ; Les Aventures de Télémaque avec Léon-Lévy Brunswick et Adolphe de Leuven
  • 1845 : Biribi le mazourkiste avec Adolphe de Leuven
  • 1846 : Le Fils d’une grande dame avec Gabriel de Lurieu
  • 1847 : Amour et biberon avec Varin
  • 1848 : Guillaume le débardeur
  • 1851 : Les saltimbanques avec Varin
  • Gringalet, fils de famille avec Charles Dupeuty