DUBOIS-DAVESNES (Charles-Hippolyte Dubois, dit)

DUBOIS-DAVESNES (Charles-Hippolyte Dubois, dit) 1800-1874

Dramaturge.jpg

 

Biographie

Ouvrier bijoutier, premier prix de tragédie, il commence sa carrière fort jeune en faisant représenter, à 16 ans, sa pièce Maître Frontin à Londres au théâtre de la Gaité le 17 avril 1816. Il débute comme acteur le 29 octobre 1822 au théâtre de l’Odéon puis est engagé à l’Ambigu (1825), au Vaudeville (1827-1828), de nouveau à l’Ambigu (1828-1829) puis à l’Odéon (1830) où il obtient un important succès dans La Tour de Nesle d’Alexandre Dumas.
Directeur de scène du Gymnase puis des Variétés (1830-1850), il devient régisseur général du Théâtre-Français de 1850 à 1873. Ses pièces ont été représentées sur les plus grandes scènes parisiennes du XIXe siècle.
Il a également utilisé les pseudonymes de Davenne, Davesne, Dubois, Dubois aîné et Dubois d’Avesnes.

Oeuvres

Théâtre

  • 1816 : Maître Frontin à Londres
  • 1827 : L’Obligeant maladroit
  • 1828 : Julien et Justine ou encore des ingénus avec Charles Desnoyer
  • 1829 : Caïn avec Pierre-François Beauvallet ; Le Ménage du maçon ou les mauvaises connaissances avec Charles Desnoyer
  • 1830 : La Leçon de dessin ou mon ami Polycarpe avec Charles Desnoyer 
  • 1832 : Notre-Dame de Paris
  • 1834 : Les Bons maris font les bonnes femmes avec Auguste Lepoitevin de L’Égreville et Valory
  • 1836 : Le Muet d’Ingouville avec Jean-François-Alfred Bayard et Hugues Bouffé
  • 1837 : Farruck le Maure
  • 1838 : Candinot, roi de Rouen avec Hughes Bouffé, Eugène Moreau, et Henri-Horace Meyer
  • 1840 : Le Père Turlututu ou les souvenirs ; Megani ou les comédiens du grand duc
  • 1842 : Marie ou un dévouement de jeune fille avec Alzay
  • 1844 : Une chaîne à rompre ; Fleur-de-Genêt ; La Parisienne avec Émile Souvestre
  • 1845 : Une nuit terrible avec Joseph-Xavier Boniface Saintine
  • 1846 : Pierre Février
  • 1848 : La Reine d’Yvetot avec Alzay
  • 1863 : Les Vapeurs de la marquise