DUMANIANT (Antoine-Jean Bourlin, dit)

DUMANIANT (Antoine-Jean Bourlin, dit) 1752-1828

Dramaturge.jpg

 

Biographie

D’abord avocat, il est comédien à Paris jusqu’en 1798, puis entrepreneur breveté des spectacles de province.
En 1802, il fait partie de la goguette parisienne des Déjeuners des Garçons de bonne humeur.

Oeuvres

Théâtre

  • 1778 : Le Pardon inutile ou l’amant sans caractère
  • 1786 : Le Médecin malgré tout le monde ; Le Dragon de Thionville ; Guerre ouverte ou ruse contre ruse
  • 1787 : La Nuit aux aventures ; Les Intrigants ou assaut de fourberies ; La Belle esclave ou Valcour et Zéïla ; L’Amant femme de chambre ; La Loi de Jatab ou le Turc à Paris ; Le Français en Huronie
  • 1788 : Urbélise et Lanval ou la journée aux aventures ; Les Deux cousins ou les Français à Séville
  • 1789 : L’Honnête homme ou le rival généreux ; Le Secret découvert ou l’arrivée du maître ; Ricco
  • 1790 : La Double intrigue ou l’aventure embarrassante ; Le Prodigue par bienfaisance et le chevalier d’industrie ; Le Soldat prussien
  • 1791 : La Vengeance 
  • 1792 : La Journée difficile ou les femmes rusées ; La Mort de Beaurepaire ou les héros français
  • 1793 : Beaucoup de bruit pour rien ; Alonse et Cora ; Le Dragon de Thionville
  • 1794 : Isaure et Gernance ou les réfugiés religionnaires ; Georges ou le bon fils ; Le Soldat prussien
  • 1798 : Les Ruses déjouées ; Jodelet
  • 1800 : Le Duel de Bambin ; Les Calvinistes ou Villars à Nîmes avec Pigault-Lebrun
  • 1801 : Henri et Perrine
  • 1802 : Elina et Natalie ou les Hongrois ; Laure et Fernando
  • 1803 : L’Hermite de Saverne avec Henri-Joseph Thüring de Ryss
  • 1804 : Brisquet et Jolicœur avec Joseph Servières ; Soyez plutôt maçon ; Les Français en Alger
  • 1805 : L’Adroite ingénue ou la porte secrète avec Marc-Antoine-Madeleine Désaugiers
  • 1806 : L’Espiègle et le dormeur ou le revenant du château de Beausol ; L’Homme en deuil de lui-même avec Charles Henrion
  • 1807 : La Famille des badauds ; L’Hôtelier de Milan ; Les Folles raisonnables
  • 1809 : L’Honnête menteur
  • 1810 : Grotius ou le fort de Loevesteen
  • 1811 : La Femme de 20 ans
  • 1813 : Qui des deux a raison ? ou la leçon de danse
  • 1818 : La Sœur rivale ou adresse et mensonge