DELESTRE-POIRSON (Charles-Gaspard)

DELESTRE-POIRSON (Charles-Gaspard) 1790-1859

 

Biographie

Delestre-Poirson fut directeur du Gymnase dramatique, de 1820 à 1844 ; ses résistances aux décisions prises par la Société des auteurs dramatiques provoquèrent de la part de celle-ci une sorte de mise en interdit contre son théâtre qui dura deux ans. Ce conflit, où il n’eut guère que Narcisse Fournier de son côté, eut pour résultat définitif sa mise à la retraite.
On doit à Delestre-Poirson d’avoir « découvert » tout le parti que Rachel pouvait tirer de sa voix grave et pénétrante, la noblesse de son jeu et ses emportements héroïques en faveur d’un renaissance de la tragédie classique alors en déclin et qu’il lui suggéra de renouveler.
Il est l'auteur d'un grand nombre de comédies, écrites seul ou en collaboration avec Eugène Scribe, Mélesville, Nicolas Brazier et beaucoup d'autres. On lui doit également, à nouveau avec Eugène Scribe, le livret de l'opéra de Rossini, Le Comte Ory, ainsi qu'un roman, Un Ladre, récit d’un vieux professeur émérite.

Oeuvres

Théâtre

Autres

  • 1810 : Ode sur le mariage de S. M. l'Empereur,
  • 1827 : De Paris à Varsovie par Francfort sur le Mein, Leipsik, Berlin et Thorn ; de Varsovie à Trieste par Breslaw, Vienne, Gratz et Laybach ; de Trieste à Paris par Venise, Milan, Genève et Lyon
  • 1859 : Un ladre, récit d'un vieux professeur émérite