LANGLÉ (Marie-Joseph-Adolphe-Alexandre Langlois, dit Aylic)

LANGLÉ (Marie-Joseph-Adolphe-Alexandre Langlois, dit Aylic) 1827-1870

Dramaturge.jpg

 

Biographie

Fils du dramaturge Joseph Langlé et de Cécila de Milhau, petit-fils du compositeur Honoré Langlé, il est le frère de l’écrivain Marie-Ange-Ferdinand Langlois dit Ferdinand de Milhau et de Charles-Édouard Langlois qui fera carrière au Commissariat de la Marine.
Il épouse Marie-Euphrasine Benoist (morte en 1866), avec laquelle il eut une fille, Marie-Georgina (1860-1930) qui deviendra écrivain et épousera le gouverneur de Polynésie Édouard Petit.
Élève de l’École d’administration, il collabore au Moniteur universel avant d’être nommé en 1863 chef du bureau de la presse au Ministère de l’intérieur, puis chef de division en 1868. Le 23 octobre 1869, il est nommé préfet de la Meuse mais meurt trois mois plus tard d’une attaque d’apoplexie à l’âge de 42 ans.

Oeuvres

Théâtre

  • 1853 : Murillo ou la Corde de pendu
  • 1863 : Un homme de rien
  • 1864 : La Toile d’araignée ; La Jeunesse de Mirabeau avec Raimond Deslandes