LAMERLIÈRE (Hugues Marie Humbert Bocon Lamerlière, dit Eugène de)

LAMERLIÈRE (Hugues Marie Humbert Bocon Lamerlière, dit Eugène de) 1797-1845

Dramaturge.jpg

 

Biographie

Issue d’une famille de la noblesse du Dauphiné, dont il est le dernier représentant, il fait des études de droit à Grenoble, puis s’engage dans l’armée (1812). De 1814 à 1817, il fait partie de la maison militaire de Louis XVIII.
En 1819, il s’installe à Paris et devient un ami de Charles Nodier qui l’introduit dans le milieu littéraire. Il débute ainsi en littérature en 1821 avec un roman sentimental, Souvenirs de madame Jenny L.
Le succès obtenu avec certaines de ses pièces jouées à Paris lui permettent d’aller fonder à Lyon un centre de représentation dramatique (1824). Il y fait représenter une cinquantaine de pièces (drames, comédies et vaudevilles), dont très peu ont été publiées.
En 1832, il fonde la Revue littéraire Le Papillon qu’il vend quelques mois plus tard à Léon Boitel. En 1836, il achète le journal Le Commerce et en sera le rédacteur jusqu’en 1840.
En 1841, il s’installe en Algérie à Blidah puis revient en France à Marseille où il se marie le 31 décembre 1845 avec Blanche de l’Hôpital, une rentière de 31 ans originaire de Lyon.
Aucune trace de lui ne se retrouve après cette dernière date.

Oeuvres

Théâtre

  • 1822 : Le Comédien de Paris ou assaut de travestissements avec Armand d’Artois et Emmanuel Théaulon ; L’Amateur à la porte ou la place du Louvre avec Édouard-Joseph-Ennemond Mazères ; Le Matin et le soir ou la fiancée et la mariée avec Armand d’Artois et René-André-Polydore Alissan de Chazet
  • 1823 : Stanislas ou la sœur de Christine avec Emmanuel Théaulon,
  • 1825 : L’Actrice chez elle ou c’est ma femme
  • 1827 : Sainte-Périne ou l’asile des vieillards avec Emmanuel Théaulon et Armand Joseph Overnay
  • 1828 : L’Amoureux de sa tante ou une heure de jalousie ; Le Départ pour la Grèce ou l’expédition de la Morée avec A.-Sébastien Kauffmann
  • 1829 : Les Martyrs lyonnais ou la Ligue de 1829
  • 1830 : Napoléon ou la vie d’un grand homme ; Laurette ou 3 mois à Paris avec Charles-Joseph Chambet ; Le Drapeau tricolore ou trois journées de 1830
  • 1831 : L’Île de Scio ou la délivrance de la Grèce (ballet)
  • 1835 : Poleska, sœur de Christine avec Emmanuel Théaulon
  • 1837 : Sous Constantine avec Joachim Duflot ; Les Giboulées de mars avec Charles Labie
  • 1840 : Mazagran ou les 123 avec Joachim Duflot
  • 1856 : Le Sourd ou l’auberge pleine avec Desgroseillez, Pierre-Jean-Baptiste Choudard-Desforges et Charles-Gaspard Delestre-Poirson