LAGRANGE (Fort Cardailhac, dit Augustin)

LAGRANGE (Fort Cardailhac, dit Augustin) 1809-1863

Dramaturge.jpg

 

Biographie

Il commence ses études de médecine à Rochefort en 1829 et devient en 1830 médecin surnuméraire à Metz. Sous-aide à Thionville pendant une épidémie de choléra (1832), il est reçu médecin le 2 février 1836 à Paris et entre à l’hôpital du Gros-Caillou.
Il sert ensuite en Afrique comme aide-major dans les années 1840 puis devient chirurgien-major du 1er dragon à Marseille en 1846. Le 7 septembre 1850, il est fait chevalier de la Légion d’honneur.
Médecin de 2e classe à l’hôpital de Djidejely puis médecin-major de 1re classe à l’hôpital de Philippeville, il est nommé le 30 décembre 1852, médecin principale d’armée et s’installe à La Rochelle le 4 septembre 1859 comme médecin principal de l’hôpital milliaire.
Ses pièces, écrites sous le pseudonyme d’Augustin Lagrange ont été représentées, principalement, au théâtre de l’Ambigu-Comique, au théâtre de la Gaîté et au théâtre du Panthéon.

Oeuvres

Théâtre

  • 1831 : Mademoiselle de La Valliere et madame de Montespan avec Benjamin Antier
  • 1832 : Jeanne Vaubernier ou la cour de Louis XV avec Jean-Baptiste-Pierre Lafitte et Michel-Nicolas Balisson de Rougemont ; Les Honneurs sans profits avec Eugène Cormon
  • 1833 : Un aveu avec Eugène Cormon
  • 1834 : Flore et Zephyr avec Eugène Cormon
  • 1835 : Les Gueux de mer ou la Belgique sous Philippe II avec Eugène Cormon
  • 1836 : Le Prisonnier d’une femme avec Eugène Cormon ; Les Trois Jeannette, avec Eugène Cormon
  • 1838 : Le Mariage en capuchon avec Eugène Cormon ; César Birotteau avec Eugène Cormon
  • 1847 : Mademoiselle Agathe avec Adolphe d’Ennery et Eugène Cormon