LÉGER (François-Pierre-Auguste)

LÉGER (François-Pierre-Auguste) 1766-1823

Dramaturge.jpg

 

Biographie

Fils d’un chirurgien, il devient précepteur de fils de famille puis, abandonne l’enseignement pour s’engager dans une troupe de comédiens aux théâtres du Vaudeville (1790-1797) et des Troubadours (1797-1800). Il joue les rôles d’amoureux et de niais et se lance aussi dans l’écriture, jouant dans les premières pièces qu’il rédige comme L’Auteur d’un moment qui le fait connaître du grand public. Après sept années au Vaudeville, il passe aux Troubadours dont il devient directeur-adjoint, jusqu’à la fermeture par faillite de ce théâtre le 1er mars 1800.
Devenu professeur de littérature et de morale dans un pensionnat de demoiselles (1801), il obtient un poste de greffier de justice de paix à Saint-Denis mais continue de faire représenter ses pièces au Théâtre du Palais-Royal, au Théâtre des Variétés, au Théâtre-Français, au Théâtre de la Gaîté ou encore au Théâtre de l’Odéon.
La restauration lui fait perdre son poste de greffier mais il parvient à retrouver une place dans l’administration du Timbre avant de devenir directeur du Théâtre de Nantes (1816-1818).

Oeuvres

Théâtre

  • 1790 : Le Danger des conseils ou la folle inconstance ; L’Orphelin et le curé ; La Folle gageure
  • 1792 : Alain et Rosette ; L’Apothéose du jeune Barra avec Louis Emmanuel Jadin ; L’Auteur d’un moment ; La Cinquantaine ; L’Île des femmes ; Joconde
  • 1793 : L’Heureuse décade avec Pierre-Yves Barré et Jean-René Rosières ; Nicaise, peintre (opéra-comique) ; Le Dédit mal gardé avec Louis Philipon de La Madelaine ; La Gageure inutile ou plus de peur que de mal ; Georges et Gros-Jean ou l’enfant trouvé ; La Papesse Jeanne
  • 1794 : Christophe Dubois
  • 1795 : Le Sourd guéri ou les tu et les vous avec Pierre-Yves Barré
  • 1796 : Angélique et Melcour ou le procès ; Ziste et zeste ou les importuns avec Jean-François Cailhava de L’Estandoux,
  • 1797 : Belle et bonne ou les deux sœurs
  • 1798 : Le Déménagement du Salon ou le portrait de Gilles avec Noël Aubin, René de Chazet et Emmanuel Dupaty ; L’Homme sans façon ou le vieux cousin
  • 1799 : La Journée de Saint-Cloud ou le dix-neuf brumaire avec René de Chazet et Armand Gouffé ; Il faut un état ou la revue de l’an six avec Jean-Michel-Pascal Buhan et René de Chazet
  • 1800 : La Clef forée ou la 1re représentation avec Auguste Creuzé de Lesser
  • 1801 : Le Vieux major avec René Charles Guilbert de Pixérécourt
  • 1802 : Les Aveugles mendiants ou partie et revanche ; Un Tour de jeune homme avec René de Chazet
  • 1804 : Henri de Bavière (opéra) avec Antoine-Pierre Dutramblay ; Bombarde ou les marchands de chansons (mélodrame lyrique) avec Joseph Servières ; Un Quart-d’heure d’un sage
  • 1805 : Le Billet de logement
  • 1806 : La Belle hôtesse avec René de Chazet
  • 1811 : Le Billet de loterie avec René de Chazet
  • 1816 : Henri IV à Billière
  • 1817 : Maria ou la demoiselle de compagnie
  • 1819 : Monsieur Partout ou le dîner manqué
  • 1821 : Un Dimanche à Passy ou monsieur Partout avec René de Chazet et Marc-Antoine Désaugiers ; Le Fruit défendu avec Gabriel-Alexandre Belle