LANGLÉ (Ferdinand)

LANGLÉ (Ferdinand) 1798-1867

Dramaturge.jpg

 

Biographie

Joseph Langlois est le fils d’Honoré Langlé (1741-1807), compositeur français d’origine monégasque.
Après des études de médecine, il dirigea la Compagnie générale des sépultures avant de fonder en 1828 l’Entreprise générale des pompes funèbres.
Il s’orienta ensuite vers la littérature. Sous les pseudonymes de Ferdinand ou d’Eusèbe, il écrivit des articles dans divers journaux ainsi que plusieurs pièces de théâtre qui connurent un certain succès. Il publia aussi deux œuvres anonymes en vieux français : Les Contes du gay sçavoir, ballades, fabliaux et traditions du moyen âge (1828) et L’Historial du jongleur, chroniques et légendes françaises (1829).
Deux de ses fils, Aylic (1827-1870) et Marie-Ange-Ferdinand (-1908), furent également auteurs dramatiques et journalistes.

Oeuvres

Théâtre

  • 1820 : La Suite du « Folliculaire » ou l’article en suspens avec Armand d’Artois, Ramond de la Croisette et Emmanuel Théaulon
  • 1821 : Le Gueux ou la parodie du paria avec Armand d’Artois et Emmanuel Théaulon ; Le Zodiaque de Paris avec Mathurin-Joseph Brisset et Emmanuel Théaulon ; Une Journée à Montmorency avec Emmanuel Théaulon et Charles Ramond de la Croisette
  • 1823 : Le Magasin de lumière avec Mathurin-Joseph Brisset Charles Ramond de la Croisette et Emmanuel Théaulon ; Les Aides-de-camp avec Emmanuel Théaulon
  • 1824 : Les Emprunts à la mode ou le négociant sans patente avec Frédéric de Courcy ; Les Quinze ou les déménagements avec Frédéric de Courcy et Francis baron d’Allarde ; Pierre et Marie ou le soldat ménétrier avec Charles Dupeuty et Ferdinand de Villeneuve
  • 1825 : Apollon II ou les muses à Paris avec Auguste Romieu
  • 1826 : La Dette d’honneur avec Charles Dupeuty et Ferdinand de Villeneuve ; La Salle des pas perdus avec Frédéric de Courcy et Francis baron d’Allarde ; Les Biographes avec Hygin-Auguste Cavé et Adolphe Dittmer
  • 1827 : Les Deux élèves ou l’éducation particulière avec Hygin-Auguste Cavé, Adolphe Dittmer et Edmond Rochefort
  • 1830 : Un tour en Europe avec Adolphe de Leuven et Charles de Livry
  • 1831 : Les Chansons de Béranger ou le tailleur et la fée avec Émile Vanderburch
  • 1832 : La Fée aux miettes ou les camarades de classe avec Gabriel de Lurieu ; Louis-Bronze et le Saint-Simonien avec Émile Vanderburch
  • 1833 : Camarade de lit avec Émile Vanderburch
  • 1834 : Le Procès du cancan ou la chasse aux pierrots avec Émile Vanderburch
  • 1835 : Le Mari honoraire ou une idée de femme avec Adolphe de Leuven et Auguste Pittaud de Forges ; Le Testament de Piron avec Jules-Édouard Alboize de Pujol
  • 1836 : Le Réveil d’une grisette avec Jules-Édouard Alboize de Pujol ; Venise au 6e étage ou la manie des bals masqués avec Frédéric de Courcy et Emmanuel Théaulon
  • 1837 : La Nappe et le torchon avec Jules-Édouard Alboize de Pujol et Émile Vanderburch
  • 1839 : La Belle Bourbonnaise avec Michel-Nicolas Balisson de Rougemont et Charles Dupeuty ; La Jacquerie (opéra) avec Jules-Édouard Alboize de Pujol ; Les Floueurs ou l’exposition de la flibusterie frrrançaise avec Charles Dupeuty ; Les Maquignons ou le marché aux chevaux avec Edmond Rochefort
  • 1842 : Les Fables de la Fontaine avec Auguste Pittaud de Forges et Émile Vanderburch ; Les Gueux de Bruges ou le roi d’un jour avec Frédéric de Courcy ;Un bas bleu avec Ferdinand de Villeneuve
  • 1843 : Les Buses-graves avec Charles Dupeuty
  • 1844 : Le Troubadour omnibus avec Charles Dupeuty
  • 1845 : Le Lansquenet avec Lockroy
  • 1853 : Le Sourd (opéra-comique) avec Adolphe de Leuven
  • 1854 : Une Sangsue avec Ferdinand de Villeneuve
  • 1856 : Maître Pathelin (opéra-comique) avec Adolphe de Leuven
  • 1867 : Paris à l’exposition avec Eugène Roger de Beauvoir
  • 1873 : Les Rendez-vous galants (opéra-comique)