BÉRAUD (Antony)

BÉRAUD (Antony) 1791-1860

Dramaturge.jpg

 

Biographie

Il entre en 1809 à l’École militaire de Saint-Cyr et devient sous-lieutenant. Il est alors envoyé en garnison à Milan et participe aux dernières campagnes de l’Empire. Capitaine, il est fait prisonnier à la bataille du Mincio le 8 février 1814. Capitaine d’état-major pendant les Cent-jours, il sert à Grenoble puis prend part à la bataille de Waterloo et à la bataille de Ligny où il devient chef de bataillon.
Licencié, dégradé et mis en demi-solde sous Louis XVIII, il se lance alors dans la littérature et collabore à de nombreuses revues : Revue et gazette des théâtres, La Minerve, L’Abeille, L’Indépendant, La Boussole politique, La Pandore, Le Siècle, Les Salons de Paris, la Gazette de Paris, les Annales de l’école française et des beaux-arts, etc.
Ses poésies et chansons, dirigées contre les Bourbons lui valent six mois d’emprisonnement. Il participe activement à la révolution de 1830, reçoit la croix de juillet et récupère sa Légion d’honneur. Il est de même réintégré comme chef de bataillon de la garde nationale de Paris, poste qu’il quittera en 1834.
En 1832, il est récompensé d’une médaille de la ville de Paris pour sa bravoure lors de l’épidémie de choléra.
Directeur du Théâtre Saint-Marcel (1839), puis du Théâtre de l’Ambigu (1840-1849), il devient en 1849, directeur de la prison de Belle-Isle en mer (1849-1850).
Ses pièces furent jouées dans les plus grands théâtres parisiens : Théâtre de l’Ambigu, Théâtre de la Gaîté, Théâtre de la Porte-Saint-Martin, Théâtre de l’Odéon, etc.

Oeuvres

Théâtre

  • 1822 : Les Deux coups de sabre avec Charles Puysaye
  • 1824 : Cardillac ou le quartier de l’Arsenal avec Léopold Chandezon ; Les Aventuriers ou le naufrage avec Léopold Chandezon
  • 1825 : Cagliostro avec Léopold Chandezon ; Les Prisonniers de guerre avec Léopold Chandezon ; La Redingote et la perruque ou le testament avec Léopold Chandezon
  • 1826 : Charles Stuart ou le château de Woodstock avec Eugène Cantiran de Boirie ; Le Corregidor ou les contrebandiers avec Léopold Chandezon ; Le Monstre et le magicien avec Jean-Toussaint Merle
  • 1827 : Irène ou la prise de Napoli avec Léopold Chandezon ; Le Vétéran avec Léopold Chandezon
  • 1828 : Faust avec Jean-Toussaint Merle et Charles Nodier ; La Duchesse et le page ; Le Siège de Saragosse ; Tom-Wild ou le bourreau avec Auguste Anicet Bourgeois
  • 1829 : Le Fou avec Alexis Decomberousse et Gustave Drouineau ; Nostradamus avec Valory
  • 1830 : Adrienne Lecouvreur avec Valory
  • 1833 : Guido Reni ou les artistes avec Jean-Nicolas Bouilly
  • 1837 : Le gars
  • 1838 : Lélia avec Jules-Édouard Alboize de Pujol ; La verrerie de la gare ; Le prêteur sur gages avec Henri de Saint-Georges
  • 1839 : Napoléon avec Théophile Marion Dumersan ; Meurtre et dévouement
  • 1840 : Édith ou la veuve de Southampton avec Alphonse Brot ; Francesco Martinez ; Le Maître à tous avec Charles Potier
  • 1841 : La Lescombat avec Alphonse Brot
  • 1844 : Le Miracle des roses avec Hippolyte Hostein ; Le Rôdeur ou les deux apprentis avec Léopold Chandezon
  • 1848 : Hortense de Blengie avec Frédéric Soulié
  • 1850 : Entre l’enclume et le marteau
  • 1852 : Taconnet ou l’acteur des boulevards avec Clairville
  • 1853 : Un Festival
  • 1854 : Les Guides de Kinrose avec Édouard Louis Alexandre Brisebarre