MOREAU DE COMMAGNY (Antoine-François-Jean Moreau, dit Charles-François-Jean-Baptiste)

MOREAU DE COMMAGNY (Antoine-François-Jean Moreau, dit Charles-François-Jean-Baptiste) 1783-1832

Dramaturge.jpg

 

Biographie

Fils de François-Jean Moreau, ancien professeur de mathématiques au collège de Juilly devenu traducteur d’anglais, Antoine Moreau fait ses études au Collège Mazarin puis entre à l’École de Droit de Paris avant d’entamer une carrière d’avocat qu’il quitte assez vite pour se consacrer au théâtre. Il devient également journaliste dans différents périodiques. C’est ainsi qu’il couvre, en tant que rédacteur à La Minerve, le Congrès d’Aix-la-Chapelle qui se déroule de septembre à novembre 1819.
Signant d’abord de son nom, il prend celui de Moreau de Commagny pour les pièces qu’il créé à partir de la Restauration. Pour une raison qu’on ignore, il use dès lors de différents prénoms qu’il substitue aux siens propres.
Ses pièces, qui sont signées de nombreuses manières (A. Moreau, C.-A. Moreau, C.-F.-J.-B. Moreau, Eustache Lasticot ou simplement M), sont représentées sur les grandes scènes parisiennes du XIXe siècle (Théâtre du Vaudeville, Théâtre du Palais-Royal, Gymnase dramatique, Théâtre des Variétés, etc.)
Après les Trois Glorieuses de juillet 1830, il se détourne définitivement du théâtre pour se consacrer à la politique. Nommé au Conseil d’État, Maître des Requêtes en service extraordinaire par Louis-Philippe, il meurt du choléra deux ans plus tard à l’âge de 49 ans.

Œuvres

Théâtre

  • 1801 : La Vaccine avec Théophile Marion Dumersan ; Les Portraits au Salon ou le mariage imprévu avec Michel-Nicolas Balisson de Rougemont
  • 1802 : Allons en Russie avec Charles Henrion ; Les Amours de la Halle avec Charles Henrion
  • 1803 : Cassandre aveugle ou le concert d’Arlequin avec René de Chazet et Théophile Marion Dumersan ; Cassandre huissier avec Charles Henrion
  • 1804 : La Manie de l’indépendance ou Scapin tout seul avec Théophile Marion Dumersan ; La Nouvelle nouveauté avec A.-M. Lafortelle ; Les Vélocifères avec René de Chazet et Emmanuel Dupaty ; Ossian cadet ou les guimbardes avec Emmanuel Dupaty et René de Chazet
  • 1805 : Le Dansomane de la rue Quincampoix ou le bal interrompu avec Joseph Servières ; Les Chevilles de Maître Adam, menuisier de Nevers ou les poètes artisans avec Francis d’Allarde ; Les Femmes colères avec Emmanuel Dupaty et Francis
  • 1806 : Boileau à Auteuil avec Francis d’Allarde ; Gallet ou le chansonnier droguiste avec Francis d’Allarde ; La Nuit d’auberge avec Auguste-Mario Coster ; Madame Favart avec Henri-François Dumolard ; Voltaire chez Ninon avec A.-M. Lafortelle
  • 1807 : L’Innocente et le mirliton avec Pierre Carmouche et Gabriel de Lurieu ; Le Panorama de Momus avec Marc-Antoine Désaugiers et Francis d’Allarde ; Les Bateliers du Niémen avec Marc-Antoine Désaugiers et Francis d’Allarde ; Monsieur Girafe ou la mort de l’ours blanc avec Auguste-Mario Coster, René de Chazet, Marc-Antoine Désaugiers, Georges-Louis-Jacques, Francis d’Allarde, Jean-Toussaint Merle, Antoine André Ravrio et Joseph Servières ; Taconnet chez Ramponneau ou le réveillon de la Courtille avec Marc-Antoine Désaugiers et Francis d’Allarde ; Une journée chez Bancelin avec Francis d’Allarde
  • 1808 : Haine aux hommes avec Francis d’Allarde ; Le Bouquet impromptu ; Les Avant-postes du maréchal de Saxe avec Henri-François Dumolard ; Mincétoff, parodie de Menzikoff avec Marc-Antoine Désaugiers et Francis d’Allarde ; Poisson chez Colbert avec A.-M. Lafortelle
  • 1809 : Le Petit courrier ou comme les femmes se vengent avec Jean-Nicolas Bouilly ; Relâche pour la répétition générale de « Fernand Cortez » ou le grand opéra en province avec Michel-Nicolas Balisson de Rougemont et Jean-Toussaint Merle ; Un tour de Colalto avec Henri-François Dumolard
  • 1810 : Le Secret de Madame avec Henri-François Dumolard ; Les Époux de trois jours ou j’enlève ma femme avec Maurice Ourry ; Les Sabotiers béarnais ou la faute d’orthographe avec Michel-Joseph Gentil de Chavagnac ; Une visite à Saint-Cyr avec A.-M. Lafortelle
  • 1811 : La Petite gouvernante avec Michel-Joseph Gentil de Chavagnac
  • 1812 : Jérusalem déshabillée  avec Maurice Ourry et Emmanuel Théaulon ; L’Anglais à Bagdad avec Maurice Ourry et Emmanuel Théaulon ; La Chevalière d’Éon ou les parieurs anglais avec Maurice Ourry ; La Femme de chambre ou la vengeance d’un Gascon avec René de Chazet et A.-M. Lafortelle ; Paris volant ou la fabrique d’ailes avec Maurice Ourry et Emmanuel Théaulon
  • 1813 : Baboukin ou le Sérail en goguette avec A.-M. Lafortelle et Jean-Toussaint Merle ; Le Château d’If avec Emmanuel Théaulon ; Le Sérail en goguette ou le panier de vin de champagne avec A.-M. Lafortelle et Jean-Toussaint Merle ; Tout pour l’enseigne ou la manie du jour avec Nicolas Brazier, A.-M. Lafortelle et Jean-Toussaint Merle
  • 1814 : Le Voile d’Angleterre ou la revendeuse à la toilette ; Monsieur Crouton ou l’aspirant au salon avec Francis d’Allarde et A.-M. Lafortelle
  • 1815 : La Bouquetière anglaise avec Jean-Baptiste Dubois ; Le Cordier de Samarcande ou tout tient au bonheur avec A.-M. Lafortelle ; Le Vaudeville en vendanges avec Marc-Antoine Désaugiers et Michel-Joseph Gentil de Chavagnac ; Les Caméléons avec Pierre-Jean de Béranger
  • 1816 : Les Visites bourgeoises ou le dehors et le dedans avec Marc-Antoine Désaugiers et Michel-Joseph Gentil de Chavagnac
  • 1817 : Il n’y a plus d’enfants ou la journée d’un pensionnat avec Pierre Carmouche et Jean-Henri Dupin ; Les deux Gaspard avec Pierre Capelle ; Les Deux précepteurs ou Asinus asinum fricat avec Eugène Scribe
  • 1818 : Un second Théâtre-français ou le kaléidoscope théâtral avec Pierre Carmouche, Jean-Henri Dupin et Gabriel de Lurieu
  • 1819 : La Robe feuille-morte avec Jean-Baptiste Dubois
  • 1820 : Le Boulevard Bonne-Nouvelle avec Mélesville et Eugène Scribe
  • 1821 : La Femme du sous-préfet ou le charlatan avec Charles-Augustin Sewrin ; Le Comédien d’Étampes avec Charles-Augustin Sewrin ; Les Joueurs ou la hausse et la baisse avec Francis d’Allarde et A.-M. Lafortelle ; Philibert marié avec Eugène Scribe
  • 1822 : Kabri le sabotier ou les chiquenaudes avec Charles-Augustin Sewrin ; Le Garde-moulin avec Charles-Augustin Sewrin
  • 1825 : Scène ajoutée au Boulevard Bonne-Nouvelle pour l’anniversaire de la naissance de Molière avec Eugène Scribe
  • 1827 : Masaniello ou le pêcheur napolitain avec A.-M. Lafortelle
  • 1828 : L’Exil de Rochester ou la Taverne avec Henri-François Dumolard
  • 1829 : La Grisette mariée avec Armand d’Artois et Émile Vanderburch
  • 1830 : L’Auberge d’Auray avec Jean-Baptiste-Rose-Bonaventure Violet d’Épagny ; La Langue musicale (opéra-comique)  avec Gabriel de Lurieu
  • 1835 : Un Mois de fidélité avec Achille d’Artois
  • 1850 : La Tante Loriot avec Alfred Delacour
  • 1862 : Masaniello (opéra) avec A.-M. Lafortelle