MERLE (Jean-Toussaint)

MERLE (Jean-Toussaint) 1785-1852

Merle.jpg

 

Biographie

Merle fit de bonnes études à l’école centrale du département de l’Hérault, avant d’arriver à Paris en 1803. D’abord employé au ministère de l’intérieur, il a quitté ensuite cette place pour le service militaire, et n’est revenu à Paris que vers la fin de 1808. Il débuta alors dans les lettres. Son caractère aimable et son esprit facile lui firent une réputation d’indolence qui semble peu d’accord avec l’activité de sa vie littéraire. Il a mis son nom à plus de cent vingt pièces de théâtre, faites presque toutes en collaboration.
Tour à tour attaché à divers journaux, il a écrit de nombreux articles dans le Mercure de France, la Gazette de France, Le Diable boiteux, le Nain jaune, etc. Il a rédigé longtemps le feuilleton dramatique de la Quotidienne. Critique spirituel, écrivain agréable, il fut de ceux que goûtaient leurs contemporains et dont le nom même tend à disparaître avec l’à-propos de leurs œuvres.
Directeur du théâtre de la Porte-Saint-Martin de 1822 à 1826, il a fait représenter aux théâtres du Vaudeville, des Variétés, et des boulevards beaucoup de pièces dont quelques-unes ont obtenu du succès. Il épousa la célèbre actrice Marie Dorval, veuve d’Allan-Dorval. Ayant accompagné le maréchal de Bourmont comme secrétaire et historiographe, il eut l’occasion de rédiger des Anecdotes historiques et politiques pour servir à l’histoire de la conquête d’Alger, 1831.

Œuvres

Théâtre

  • 1807 : Monsieur Giraffe ou la mort de l’ours blanc avec Auguste-Mario Coster, René de Chazet, Marc-Antoine Désaugiers, Georges-Louis-Jacques Duval, Francis, Charles-François-Jean-Baptiste Moreau de Commagny, Antoine André Ravrio et Joseph Servières
  • 1809 : À bas Molière avec Joseph Desessarts d’Ambreville ; Cadet Roussel Hector ou la tragédie à Troyes en Champagne avec Théophile Marion Dumersan ; Relâche pour la répétition générale de « Fernand Cortez » ou le grand opéra en province avec Charles-François-Jean-Baptiste Moreau de Commagny et Michel-Nicolas Balisson de Rougemont
  • 1810 : Je cherche un dîner avec Auguste-Mario Coster ; Les Baladines avec Maurice Ourry et René de Chazet ; Monsieur Grégoire ou courte et bonne avec René de Chazet
  • 1811 : Irons-nous à Paris ? ou revue de l’an 1810 avec Maurice Ourry ; Le Petit fifre ou la noce Flamande avec Nicolas Brazier ; Mahomet Barbe bleue ou la terreur des Ottomanes ; Quinze ans d’absence avec Nicolas Brazier ; Saphirine ou le réveil magique avec Maurice Ourry ; Une Heure de prison ou la lettre de recommandation avec Théophile Marion Dumersan et Charles-Augustin Sewrin ; Une matinée d’autrefois ou le quiproquo avec Théophile Marion Dumersan
  • 1812 : Crispin financier avec Maurice Ourry ; Ils sont sauvés ! ou les mineurs de Beaujonc avec Michel-Nicolas Balisson de Rougemont et Nicolas Brazier ; La Corbeille d’oranges ou le page de Schœnbrunn avec Nicolas Brazier ; Le Ci-devant jeune homme avec Nicolas Brazier ; Le Petit Corsaire ou le retour avec Michel-Nicolas Balisson de Rougemont et Nicolas Brazier ; Une Journée de garnison avec Maurice Ourry
  • 1813 : Baboukin ou le sérail en goguette avec A.-M. Lafortelle et Charles-François-Jean-Baptiste Moreau de Commagny ; Le Sérail en goguette ou le panier de vin de champagne avec A.-M. Lafortelle ; Les Intrigues de la Râpée avec Théophile Marion Dumersan et Charles-Augustin Sewrin ; Les Petites pensionnaires ou les jeunes filles en vacances avec Nicolas Brazier ; Les Petits braconniers ou les écoliers en vacances avec Nicolas Brazier et Charles-Augistin Sewrin ; Monsieur Croque-Mitaine ou le Don Quichotte de Noisy-le-Sec avec Nicolas Brazier et Marc-Antoine Désaugiers ; Patron Jean ou le pêcheur provençal avec Nicolas Brazier et Augustin Vizentini ; Tout pour l’enseigne ou la manie du jour avec Nicolas Brazier A.-M. Lafortelle et Charles-François-Jean-Baptiste Moreau de Commagny
  • 1814 : L’Habit de Catinat ou La journée de Marseille avec Maurice Ourry ; La Jeunesse de Henri IV ou la chaumière béarnaise avec Nicolas Brazier et Maurice Ourry ; La Noce interrompue ou le comédien en voyage avec Nicolas Brazier ; Sage et coquette ou l’école des jeunes filles avec Nicolas Brazier et Théophile Marion Dumersan
  • 1815 : Jocrisse, chef de brigands avec Théophile Marion Dumersan ; La Laitière suisse ou l’aveugle de Clarens avec Théophile Marion Dumersan et Charles-Augustin Sewrin ; Le Savetier et le financier ou contentement passe richesse avec Nicolas Brazier ; Le Singe voleur ou Jocrisse victime avec Marc-Antoine Désaugiers ; Les Rencontres au corps-de-garde avec Nicolas Brazier et A.-M. Lafortelle
  • 1816 : La Fête d’un bourgeois de Paris ou le jour et le lendemain avec Théophile Marion Dumersan ; La Fille grenadier avec Maurice Ourry ; La Fin du monde ou les taches dans le soleil avec Nicolas Brazier et A.-M. Lafortelle ; La Saint-Louis villageoise avec Michel-Nicolas Balisson de Rougemont et Nicolas Brazier ; Les Deux mariages avec Michel-Nicolas Balisson de Rougemont et Nicolas Brazier ; Les Deux Philiberte ou sagesse et folie avec Nicolas Brazier et Théophile Marion Dumersan ; Les Deux vaudevilles ou la gaieté et le sentiment avec Nicolas Brazier et A.-M. Lafortelle
  • 1817 : L’Heureuse moisson ou le spéculateur en défaut avec Pierre Carmouche et Frédéric de Courcy ; Le Duel et le baptême avec Eugène Cantiran de Boirie et Mélesville ; Le Petit monstre de la rue Plumet ou est-elle laide ? est-elle jolie ? avec Nicolas Brazier et Henri Simon ; Onze heures du soir ou la mansarde avec Eugène Cantiran de Boirie et Mélesville ; Préville et Taconnet ou la comédie sur le boulevard avec Nicolas Brazier ; Rose et bleu ou les deux barcelonnettes avec Michel-Nicolas Balisson de Rougemont et Nicolas Brazier
  • 1818 : L’Homme brun ou le billet doux avec Eugène Cantiran de Boirie et Jean-Baptiste Dubois ; La Carte à payer ou l’aubergiste bourgmestre avec Nicolas Brazier et Pierre Carmouche ; La Leçon d’amour ou le rival complaisant avec Nicolas Brazier et Maurice Ourry ; La Maison de Pantin avec Maurice Ourry ; Le Bourgmestre de Saardam avec Eugène Cantiran de Boirie et Mélesville ; Le Proscrit et la fiancée ou la ferme embrasée avec Eugène Cantiran de Boirie et Mélesville ; Les Originaux au café avec Nicolas Brazier ; Une Heure de prison ou la lettre de recommandation avec Théophile Marion Dumersan et Charles-Augustin Sewrin
  • 1819 : Le Banc de sable ou les naufragés français avec Eugène Cantiran de Boirie et Frédéric Dupetit-Méré ; Le Tailleur de Jean-Jacques avec Michel-Nicolas Balisson de Rougemont et Antoine Jean-Baptiste Simonnin
  • 1820 : La Cloyère d’huîtres ou les plaideurs de Briquebec avec Pierre Carmouche et Frédéric de Courcy ; La Perruque enlevée avec Pierre Carmouche ; Le Soldat tyrolien ou le rocher de Martinsberg avec Mélesville ; Les Dames de Bordeaux avec Michel-Nicolas Balisson de Rougemont et Nicolas Brazier ; Les Étrennes à contre-sens avec Nicolas Brazier et A.-M. Lafortelle ; Marie Stuart avec Michel-Nicolas Balisson de Rougemont ; Monsieur Tranquille ou l’incendie de village avec Michel-Nicolas Balisson de Rougemont et Nicolas Brazier
  • 1821 : La Carte à payer ou l’aubergiste bourgmestre avec Nicolas Brazier et Pierre-Frédéric-Adolphe Carmouche ; Le Code et l’amour avec Antoine Jean-Baptiste Simonnin et Michel- Nicolas Balisson de Rougemont ; Le Garde-chasse de Chambord avec Michel-Nicolas Balisson de Rougemont et Nicolas Brazier ; La Solitaire ou le morceau d’ensemble avec Pierre-Frédéric-Adolphe Carmouche et Frédéric de Courcy
  • 1822 : L’Ermite et la pèlerine avec Pierre Carmouche et Frédéric de Courcy ; La Lampe merveilleuse avec Pierre-Frédéric-Adolphe Carmouche et X.-B. Saintine ; Le Lépreux de la vallée d’Aoste avec Hyacinthe Decomberousse ; Sans Tambour ni trompette avec Nicolas Brazier et Pierre Carmouche ; Un Tour de garnison avec Pierre Carmouche et Frédéric de Courcy
  • 1823 : Cuisinier de Buffon avec Michel-Nicolas Balisson de Rougemont et Antoine Jean-Baptiste Simonnin ; La Saint-Louis au bivouac avec Ferdinand Laloue et Henri Simon ; Le Comédien de Poitiers avec Pierre Carmouche et Frédéric de Courcy ; Le Conscrit avec Ferdinand Laloue et Antoine Jean-Baptiste Simonnin ; Les Invalides ou cent ans de gloire avec Ferdinand Laloue
  • 1824 : La Saint-Louis des artistes ou la fête du salon avec Ferdinand Laloue et Antoine Jean-Baptiste Simonnin ; Ourika ou l’orpheline africaine avec Frédéric de Courcy
  • 1825 : Jocko ou le singe du Brésil ; L’Agent de change ou une fin mois ; Le Bourgmestre de Sardam ou le prince charpentier avec Eugène Cantiran de Boirie et Mélesville ; Le Vieillard d’Ivry ou 1590 et 1825 avec Marc-Antoine Désaugiers et Ferdinand Laloue ; Monsieur Charles ou une matinée à Bagatelle avec Ferdinand Laloue et Charles Dupeuty
  • 1826 : La Bégueule ou la princesse et le charbonnier avec Nicolas Brazier et Pierre Carmouche ; Le Monstre et le magicien avec Antony Béraud ; Faust avec M. Antony Béraud ; La Maison du rempart ou une journée de la Fronde avec Eugène Cantiran de Boirie et Mélesville
  • 1829 : Les Petits braconniers ou la capitulation avec Nicolas Brazier et Charles Rondeau
  • 1831 : Dorvigny et Lantara ou les artistes au cabaret avec Nicolas Brazier et Frédéric de Courcy
  • 1834 : La Chambre de Rossini avec Achille d’Artois et Antoine Jean-Baptiste Simonnin