MILLAUD (Arthur Paul Albert David Samuel Millaud, Albert)


MILLAUD (Arthur Paul Albert David Samuel Millaud, Albert) 1844-1892

Millaud.jpg

 

Biographie

Il est le fils du banquier Moïse Millaud, fondateur du Petit Journal.
Après des études de droit, ayant obtenu son diplôme d’avocat, il s’oriente vers la littérature et publie en 1865 un volume de poésies : Fantaisies de jeunesse.
Sous le pseudonyme d’Oronte, il signe des articles dans La Gazette de Hollande et La Revue de poche qu’il a fondées avec Abel d’Avrecourt.
Il utilise aussi les pseudonymes de La Bruyère, Saint-Simon, Paul Hémery, Lafontaine et Baron Grimm pour signer des articles quotidiens dans Le Figaro où il est chargé de la rubrique parlementaire. Hippolyte de Villemessant l’associera au capital.
Sa première pièce, écrite en 1872, est Le Péché véniel. Il est l’auteur de plusieurs livrets d’opérettes mises en musique par Jacques Offenbach, Charles Lecocq et Hervé. Vivant maritalement avec la chanteuse Anna Judic, il écrit pour elle Lilli, Niniche, La Roussotte, La Femme à papa et surtout Mam’zelle Nitouche (en collaboration avec Henri Meilhac).
Il est fait chevalier de la Légion d’honneur en 1877.

Oeuvres

Théâtre

  • 1872 : Le Péché véniel
  • 1873 : Plutus avec Gaston Jollivet ; La Quenouille de verre (opéra-bouffe) avec Henri Moreno
  • 1874 : Madame l’archiduc (opéra-bouffe)
  • 1875 : La Créole ; Les Hannetons ; Plutus (opéra-comique)
  • 1877 : La Farce de la femme muette ; Le Collier d’or
  • 1878 : Niniche avec Alfred Hennequin
  • 1879 : La Femme à papa (comédie-opérette) avec Alfred Hennequin
  • 1881 : La Roussotte
  • 1882 : Lili avec Alfred Hennequin et Ernest Blum
  • 1883 : Mam’zelle Nitouche avec Henri Meilhac
  • 1886 : Egmont avec Albert Wolff
  • 1891 : Le Fiacre 117 avec Émile de Najac