CROIZETTE (Armand)

CROIZETTE (Armand) 1766-1841

Dramaturge.jpg

 

Biographie

Régisseur du Théâtre du Vaudeville puis du Théâtre de l’Ambigu, ses pièces ont été représentées sur les plus grandes scènes parisiennes du XIXe siècle : Théâtre des Variétés, Théâtre de la Gaité etc.
Armand Croizette est le grand-père de l’artiste-peintre Pauline Croizette (1839-1912), épouse de Carolus-Duran, et de la comédienne Sophie Croizette (1847-1901), sociétaire de la Comédie-Française.

Oeuvres

Théâtre

  • 1797 : Arlequin protégé par la fortune ou le riche du moment
  • 1799 : La Nouvelle Pupille avec Armand-François Chateauvieux et Hector Chaussier
  • 1800 : Maria ou la Forêt de Limberg avec Hector Chaussier, Armand-François Chateauvieux et Etienne-Claude Fleureau de Ligny
  • 1801 : Le Masque tombé ou le bal de l’Opéra avec P.G.A. Bonel et Armand-François Chateauvieux
  • 1802 : Les Aveugles de Franconville (opéra) avec Armand-François Chateauvieux ; Gille en deuil (opéra) avec Marc-Antoine-Madeleine Désaugiers et Jacques-André Jacquelin ; L’Ivrogne et sa femme avec Joseph Ernest Sutton de Clonard
  • 1808 : Monsieur Dupinceau ou le peintre d’enseignes avec Antoine Simonnin
  • 1817 : La Pièce en perce avec Edmond Crosnier et Armand-François Chateauvieux