CORALLI (Jean)

CORALLI (Jean) 1779-1854

Coralli.jpg

 

Biographie

De famille bolonaise, Jean Coralli vient étudier à l'école de l'Opéra de Paris, où il débute en 1801. Il chorégraphie ses premières œuvres en 1806 pour Vienne, Milan, Lisbonne et Marseille. Nommé maître de ballet au théâtre de la Porte-Saint-Martin en 1825, il occupe les mêmes fonctions à l'Opéra en 1831, où il remplace Jean-Pierre Aumer en évinçant Filippo Taglioni et où il chorégraphie ses œuvres les plus significatives et les plus renommées.
Sa chorégraphie de Giselle, en collaboration avec Jules Perrot, marque l'apogée du ballet romantique et est toujours représentée aujourd'hui.

Oeuvres

Théâtre

  • 1825 : Les Ruses espagnoles ; Lisbell ou la nouvelle Claudine
  • 1826 : Gulliver ; La Visite à Bedlam ; M. de Pourceaugnac avec Armand-François Jouslin de La Salle
  • 1827 : La Neige ; Le Mariage de raison
  • 1828 : Léocadie ou cinq ans après
  • 1829 : Les Artistes
  • 1830 : La Fiancée de Sarnen ou le retour au chalet avec Pierre-Jean Aniel
  • 1831 : L'Orgie (ballet) avec Eugène Scribe
  • 1832 : La Tentation avec Hygin-Auguste Cavé
  • 1834 : La Tempête ou l'île des Génies
  • 1836 : Le diable boiteux avec Edmond Burat de Gurgy
  • 1837 : La chatte métamorphosée en femme avec Charles Duveyrier
  • 1839 : La Tarentule avec Casimir Gide et Eugène Scribe
  • 1843 : La Péri avec Théophile Gautier
  • 1844 : Eucharis
  • 1847 : Ozaï