CRÉTU (Anne-Théodore Crétu, dit Étienne)

CRÉTU (Anne-Théodore Crétu, dit Étienne) 1793-1878

Dramaturge.jpg

 

Biographie

Fils d’Anthelme Crétu (1754-1830), comédien et directeur du Théâtre des Variétés et de la cantatrice Anne-Marie Simonet (1764-1829), il fit toute sa carrière au Ministère de la Guerre où il deviendra directeur de la Gendarmerie et de la Cavalerie.
Parallèlement à ses fonctions d’administrateur militaire, il est associé à la direction du théâtre de son père où ses pièces seront représentées de 1826 à 1828. Il restera co-actionnaire et co-administrateur des Variétés jusqu’en février 1839, date à laquelle lui et les autres actionnaires transfèreront la direction et la propriété du théâtre à Armand-François Jouslin de La Salle.
Une autre hypothèse plus crédible est qu’« Étienne » n’est pas le pseudonyme d’auteur dramatique d’Anne Théodore Crétu, mais plutôt celui d’Étienne Crétu, le frère aîné d’Anne Théodore, né à Bordeaux le 24 octobre 1786.

Oeuvres

Théâtre

  • 1825 : Le Bénéficiaire avec Emmanuel Théaulon
  • 1826 : Le Chiffonnier ou le philosophe nocturne avec Emmanuel Théaulon ; Le Soufflet conjugal avec Emmanuel Théaulon ; Paris et Bruxelles ou le chemin à la mode avec Jean-Baptiste Gondelier et Emmanuel Théaulon
  • 1827 : Les Compagnons du devoir ou le tour de France avec W. Lafontaine ; Jean de Calais avec Gabriel de Lurieu et Émile Vanderburch
  • 1828 : L’Oncle en tutelle avec Émile Vanderburch