CORDAY (Louis-Édouard Pollet, dit Michel)

CORDAY (Louis-Édouard Pollet, dit Michel) 1869-1937

Corday.jpg

 

Biographie

Michel Corday fut d’abord élève de l’École polytechnique ; il quitta cette dernière pour l’école de Fontainebleau, en 1890. Il reçut les grades de sous-lieutenant, puis de lieutenant du génie, en garnison à Versailles. Il démissionna de l’armée en 1895 pour se consacrer à l’écriture.
Ses débuts littéraires furent heureux et productifs, d’abord dans le journal Gil Blas, puis au Gaulois, au Journal, à la Vie Parisienne, où il écrit une série plaisante et de curieuses études sur la vie des officiers en caserne ; ces écrits furent plus tard, réunies en volumes. Dès lors commença vraiment sa carrière littéraire avec une série de romans : Mariés jeunes !, en 1896, puis avec Confession d’un enfant du siège, dont le titre parodie celui du fameux roman de Musset, en 1897.
Il fonde Le Lys Rouge, groupement des admirateurs d’Anatole France, en 1932.

Oeuvres

Théâtre

  • 1911 : L’Accord parfait avec Tristan Bernard
  • 1912 : Le Petit café avec Tristan Bernard