ALLAIS (Alphonse)

ALLAIS (Alphonse) 1854-1905

Allais.jpg

 

Biographie

À 17 ans, reçu bachelier des sciences, Allais devient stagiaire à la pharmacie paternelle, où ses expériences, ses faux médicaments et ses conseils farfelus se révèlent peu du goût de son père. Celui-ci l’envoie donc travailler dans une pharmacie de Paris, où ses fréquentations extra-estudiantines ont raison des projets paternels. Alphonse Allais participe alors à toutes les initiatives drôles et à tous les groupes fantaisistes : Hydropathes (1878-1880), Chat noir (1881-1897)... Il débute d’ailleurs comme collaborateur au journal Le Chat noir et en devient par la suite rédacteur en chef. Ses œuvres courtes, écrites au rythme d’une par jour, sont reprises dans des recueils À se tordre (1891), Ne nous frappons pas (1900) et Le Captain Cap (1902) qui deviendra son personnage le plus célèbre. Alphonse Allais est connu et reconnu aujourd’hui pour son humour qui repose sur la logique de l’absurde.

Oeuvres

Théâtre

  • 1889 : Au Moulin de la Galette (opérette) avec Jehan Sarrazin
  • 1896 : Innocent avec Alfred Capus
  • 1898 : Silvérie ou les fonds hollandais avec Tristan Bernard ; Clara (drame lyrique)
  • 1899 : Le Pauvre bougre et le bon génie ; À la gare comme à la gare avec Albert René
  • 1900 : L’Astiqueur ou patience et longueur de temps font plus que force ni que rage avec Albert René
  • 1903 : Monsieur la Pudeur avec Paul Bonhomme et Félix Galipaux
  • 1904 : Chat mauve revue avec Albert René et Paul Bonhomme
  • 1907 : La Partie de dominos avec Sacha Guitry