ADER (Jean-Joseph)

ADER (Jean-Joseph) 1796-1859

Dramaturge.jpg

 

Biographie

Il fait ses études dans un séminaire du Pays Basque et arrive à Paris en 1813 où il suit des cours de médecine et de droit.
Il commence sa carrière littéraire en participant au Diable boiteux, au Frondeur, à Pandore et au Mercure du XIXe siècle. Il a alors pour ses articles de nombreux démêlés avec la police correctionnelle. Condamné en 1826 à cinq jours de prison contre trois mois requis pour l'article anonyme Robin des bois dans Le Frondeur qui lui est alors attribué et il fonde en Belgique le Constitutionnel des Pays-Bas avec Pierre-François Tissot, journal rapidement interdit.
Il fait partie en juillet 1830 des trois cents journalistes et écrivains qui rédigent les appels à l’insurrection pour parvenir à l’abdication de la monarchie de Charles X.
Ses pièces furent jouées à L'Odéon, au Théâtre de la Porte-Saint-Martin et sur les plus grandes scènes parisiennes.

Oeuvres

Théâtre

Autres

  • 1817 : Traité du mélodrame avec Abel Hugo et Armand Malitourne)
  • 1826 : Résumé de l'histoire du Béarn, de la Gascogne supérieure et des Basques ; Napoléon devant ses contemporains ; Histoire de L’expédition d’Égypte et de Syrie avec Charles Théodore Beauvais de Préau
  • 1827 : Petit rocher de Cancale
  • 1828 : Plutarque des Pays-Bas ou Vies des hommes illustres de ce royaume
  • 1832 : Le Barbier du Roi D'Aragon avec Louis Marie Fontan et Alexandre Piccinni
  • Folle qui se désole avec Louis Marie Fontan et Charles Desnoyer
  • L'enfance d’Henri IV