GUEULLETTE (Thomas-Simon)

GUEULLETTE (Thomas-Simon) 1683-1766

Dramaturge.jpg

 

Biographie

Avocat au Châtelet de Paris, puis substitut du procureur du roi, Gueullette a assisté aux grands événements qui bouleversèrent la vie judiciaire de Paris à partir des années 1750 : l’exil des parlementaires entre mai 1753 et août 1754, l’attentat contre le roi et l’écartèlement de Damiens en place de Grève en mars 1757, et les grands scandales judiciaires de Calas et Sirven en 1762 et de La Barre en 1766. Fasciné par les affaires criminelles, sa collection de toutes les pièces judiciaires disponibles fait de lui une sorte d’historiographe du criminel et du condamné.
Également bibliophile et un collectionneur qui recueillit de nombreux placards et journaux de son temps. Ses nombreux travaux sur le Théâtre-Italien, conservés en manuscrits, ont servi de base aux frères Parfaict pour rédiger leur imposante Histoire de l'ancien Théâtre Italien.
Gueullette est connu surtout par la publication de nombreux contes d’un caractère amusant et d’une forme agréable : les Soirées bretonnes, nouveaux contes de fées (Paris, 1712, in-12) ; les Mille et un Quarts-d’heure, contes tartares (Ibid., 1715, 2 vol. in-12 ; 1753, 3 vol. in-12) ; les Aventures merveilleuses du mandarin Fum-Hoam, contes chinois (Ibid., 1723, 2 vol. in-12) ; les Sultanes de Guzarate, contes mogols (Ibid., 1732, 3 vol. in-12) ; les Mille et une Heures, contes péruviens (Amsterdam, 1733, 2 vol. in-12).
Il est l'auteur de plus de soixante pièces de théâtre. Il a fait représenter au Théâtre-Italien un assez grand nombre de pièces, dont quelques-unes eurent du succès : La vie est un songe en 1717 dont il fut le traducteur, Arlequin-Pluton (1719) ; le Trésor supposé, en trois actes (s. d.) ; l’Horoscope accompli (1727), etc.
Il a donné comme éditeur : Histoire du petit Jehan de Saintré (1724, 3 vol. in-12) ; Essais de Montaigne (1725, 3 vol. in-4°) ; Œuvres de Rabelais (1732, 6 vol. in-8°) ; Pathelin, par Pierre Blanchet (1748, in-12), etc.
La bibliothèque de l’Arsenal possède neuf volumes de ses manuscrits. Son petit-fils Charles a procédé à une réédition érudite de ses parades3.

Oeuvres

Théâtre

  • 1708 : Le Brocanteur
  • 1712 : Le Contrat de mariage de Gilles
  • 1714 : Les Cornets ; La Bouteille au cul ; Le Point d'honneur ; L'Éducation de Gille ou la Succession ou à laver la tête d'un âne on perd sa lessive ; Le Petit Jacquot ; Tu feras le ménage ; Le Cartel ; Les Valets hors de condition ; La Conspiration ; Le Docteur en tête 
  • 1715 : Les Lapins ; Le Mort sur le banc ou le comte de Regniababo ; Le Repas imaginaire ; Gilles barbier ; Le Mémoire de dépense ; Le Chat ; Le Portrait ; L'Araignée 
  • 1716 : L'Amant désespéré ; Le Traiteur ou le repas de noces ; La Tarentule ; La Succession ou à laver la tête d'un âne ; Les Métiers ; Les Braves d'Ostende ; Les Maîtres pour l'éducation ; Taratapa Eous 
  • 1717 : La Vie est un songe ; Les Quatre cuillerées de soupe ; Le Cérémonial pour les coups de bâton ; Le Combat des poltrons ; La Griselde ; Adamire ou la statue de l'honneur
  • 1718 : Les Comédiens par hasard et l'anneau de Brunel
  • 1719 : Arlequin Pluton
  • 1720 : Léandre fiacre ; La Confiance des cocus ; La Chaste Isabelle ; Léandre magicien ; Isabelle double ; Le Muet aveugle sourd et manchot ; Léandre double ou la surprise surpenante ; Les Deux doubles ou la surprise surprenante ; Cracher noir ; Le Père aux Indes avec Charles-Alexandre Salley ; Le Mauvais exemple ; La Vache et le veau ; Léandre ambassadeur ; La Pomme de Turquie ; Le Pet à vingt ongles ; Le Trésor supposé
  • 1725 : L'Amour précepteur ; Le Marchand de merde avec Alexis Piron
  • 1726 : L'Horoscope accompli avec Charles-François Pannard
  • 1729 : Le Bonhomme Cassandre aux Indes avec Charles-Alexandre Salley ; Le Remède à la mode avec Charles-Alexandre Salley
  • 1730 : Ah ! que voilà qui est beau ! avec Louis-César de la Vallière
  • 1735 : Blanc et noir
  • 1738 : Isabelle grosse par vertu avec Christophe-Barthélémy Fagan de Lugny
  • 1740 : Les Cornets et le testament de Gilles ; Les Fausses envies ou l'andouille de Transylvanie, le calville rouge et le bigarreau ; Le Tailleur
  • L'Amant cauchemar ; L'Amant femme de chambre et Noani ; Sainte-Marie l'Égyptienne ; Les Chasses d'Ostende ; Les Comédiens par hasard ; Le Courrier de Milan ; Caracataca et Caracataque