GOUFFÉ (Armand)

GOUFFÉ (Armand) 1775-1845

 

Gouffé.jpg

 

Biographie

Entré comme employé au ministère des finances, il y devint sous-chef. D’une santé délicate et porté à la tristesse, il fut cependant un des poètes les plus joyeux de son temps, chantant le vin dont il ne pouvait boire et égayant de ses refrains les desserts de repas auxquels son estomac lui défendait presque de toucher. La facilité de ses vers l’a fait surnommer « le Panard du XIXe siècle ».
Gouffé fut l’un un des premiers membres des dîners du Vaudeville. En 1806, avec Pierre Capelle, il ressuscite le défunt Caveau, en créant le Caveau moderne. Cette nouvelle goguette existe jusqu’en 1817.
Il devança Désaugiers et Béranger. Plusieurs de ses chansons furent longtemps populaires, comme celle qui a pour titre et refrain « Plus on est de fous, plus on rit. »
Il fut le collaborateur occasionnel du Journal des dames et des modes entre 1800 et 1814.

Œuvres

Théâtre