DELRIEU (Étienne-Joseph-Bernard)

DELRIEU (Étienne-Joseph-Bernard) 1761-1836

Delrieu.jpg

 

Biographie

Professeur de rhétorique à Versailles avant la Révolution, il est nommé sous l’Empire chef de bureau dans l’administration centrale des douanes. Il est l’auteur de plusieurs odes, dont une sur la naissance du roi de Rome, ainsi que de couplets en l’honneur de la Montagne, qui firent beaucoup de bruit en 1793, et surtout d’un nombre considérable de pièces de théâtre : tragédies, comédies, drames, opéras, mélodrames, dont quelques-unes furent appréciées en son temps.

Oeuvres

Théâtre

  • 1789 : Le Bon fermier avec Jean-Louis Gabiot et Delvieu
  • 1793 : Le Jaloux malgré lui
  • 1796 : Les Deux lettres
  • 1797 : Amélia ou les deux jumeaux espagnols ; Le Pont de Lodi
  • 1798 : Candos ou les sauvages du Canada (opéra)
  • 1801 : Le Père supposé ou les époux dès le berceau ; Les Ruses du mari
  • 1802 : Michel-Ange (opéra)
  • 1808 : Artaxerce
  • 1815 : Démétrius
  • 1818 : La Jeune Veuve
  • 1822 : Florestan ou le conseil des dix (opéra)
  • 1836 : Léonie