DE CORAS (Jacques)

DE CORAS (Jacques) 1625-1677

Dramaturge.jpg

 

Biographie

Petit-fils du jurisconsulte Jean de Coras, il est cadet militaire, puis pasteur calviniste à Tonneins. Il se convertit ensuite au catholicisme.
Jacques de Coras se fait connaître pour ses poèmes épiques, inspirés à la fois de l’Ancien Testament et de Virgile. Le premier d’entre eux, Jonas ou Ninive pénitente, ainsi qu’un autre intitulé David, sont brocardés par Boileau. Dans une longue lettre en réponse à Boileau, Jacques de Coras réplique : « Vous vous piquez de chanter comme un Cygne, et cependant vous croassez à faire peur comme un Corbeau. » Et en 1668, il enfonce le clou en publiant une « satire de la satire » de Boileau sous le titre Le Satirique berné en prose et en vers.
Son Iphigénie, pièce de théâtre qu’il signe avec Michel Le Clerc et qui est jouée en 1674, la même année que la tragédie de Racine, donne également lieu à de longues polémiques avant de sombrer dans l’oubli.

Oeuvres

Théâtre