FOURNIER (Marc Jean Louis, dit Marc)

FOURNIER (Marc Jean Louis, dit Marc) 1818-1879

Dramaturge.jpg

 

Biographie

Fournier a étudié à Genève puis est allé à Paris en 1838 pour travailler comme écrivain. Il a d’abord gagné son argent en tant qu’employé critique littéraire de divers magazines, il a donc été rédacteur en chef au Corsaire pendant un certain temps. Il devient plus tard comédien et prend en 1851 la direction du Théâtre de la Porte Saint-Martin, qui vient de faire faillite. Il la dirigea avec chance et compétence jusqu’à ce que la maison fasse à nouveau faillite en 1868. Après une vie plutôt luxueuse, ses dernières années ont été caractérisées par la pauvreté.
Il épousa en 1844 l’actrice Delphine Baron (1828-1860), une sœur de l’acteur français Vincent Baron.

Oeuvres

Théâtre

  • 1846 : Madame de Tencin avec Eugène de Mirecourt
  • 1848 : Les Libertins de Genève 
  • 1849 : Le Pardon de Bretagne ; La Danse des écus avec Henry de Kock ;
  • 1850 : Paillasse avec Adolphe d’Ennery
  • 1851 : Manon Lescaut avec Théodore Barrière
  • 1852 : Les Nuits de la Seine
  • 1854 : La Bête du bon Dieu avec Adrien Decourcelle