PLOUVIER (Édouard)

PLOUVIER (Édouard) 1821-1876

Plouvier.jpg

 

Biographie

Il a utilisé de nombreux pseudonymes : Cagliostro, Paul Destournelles, Paul Verner, De la palfenerie, Job le Réveur, Diabole, Dugandin, etc.
Ouvrier corroyeur, il fréquente les goguettes.
Il exerce encore sa profession d’ouvrier quand il commence en 1850 sa carrière littéraire et dramatique. Il publie des articles dans le Magasin des Familles et fait jouer sa pièce Une Discrétion. Elle marque son début au Théâtre-Français.
Littérateur prolifique, il écrit des chansons, des pièces de théâtres, des livrets d’opérettes et quantité de feuilletons, nouvelles et articles dans les journaux.
Le 12 juin 1851, jour de la première représentation d’un de ses plus grands succès : Les vengeurs, il se marie avec la comédienne Lucie Mabire, qui incarne le rôle principal.
En 1856, sa femme meurt à l’âge de 34 ans.
Il écrivit dans le journal Le Diable, journal littéraire hebdomadaire.

Oeuvres

Théâtre

  • 1854 : Ne touchez pas à la hache ! avec Jules Adenis ; Le Songe d’une nuit d’hiver
  • 1855 : Une Nuit blanche (opéra-comique) ; Trop beau pour rien faire avec Jules Adenis
  • 1856 : Un Postillon en gage (opérette) avec Jules Adenis
  • 1857 : La Crise de ménage avec Jules Adenis
  • 1858 : Les Orphelines de Saint-Sever avec François Llaunet et Alfred Delacour,
  • 1859 : Feu le capitaine Octave avec Jules Adenis ; L’outrage avec Théodore Barrière
  • 1860 : Toute seule avec Jules Adenis
  • 1861 : L’Ange de minuit avec Théodore Barrière
  • 1864 : Le comte de Saulles
  • 1865 : Le ménétrier de Saint-Waast avec Théodore Barrière
  • 1866 : Le Mangeur de fer