MAGNON (Jean)

MAGNON (Jean) 1620-1662

Dramaturge.jpg

 

Biographie

Il fit ses études à Lyon, et exerça dans cette ville la profession d’avocat. Il vint ensuite se fixer à Paris, et se mit à travailler pour le théâtre. Sa tragédie d’Artaxerxés fut représentée en 1645 par l’illustre troupe : c’est ainsi qu’on nommait une société de jeunes gens qui jouaient la comédie dans la salle du jeu de paume au faubourg Saint-Germain. Molière en faisait partie, et il est probable que Magnon prit lui-même un rôle dans sa pièce. Il renonça enfin à la carrière dramatique, et forma le dessein très sage assurément « de ne plus rien écrire qui le fit rougir devant les hommes ou repentir devant Dieu. » Ce fut alors qu’il entreprit la Science universelle ; compilation immense, mais « si bien conçue et si bien expliquée, dit-il, que les bibliothèques ne devaient plus servir que d’un ornement inutile. » Il annonça ce projet dans la préface de la tragédie de Jeanne de Naples ; et l’on peut juger par le passage suivant combien il en était satisfait : « Que si Lucrèce, dit- il« pour avoir fait quelques vers sur les premiers principes de la nature, s’attribue une gloire comme divine, quel applaudissement ne me promettrais-je pas de mon travail, s’il ne me suffisait de la satisfaction que j’y recevrai, et de cette récompense éternelle que j’en espère d’un Dieu à qui je serai redevable d’un ouvrage si nouveau ! » Il venait d’en mettre le 1er volume sous presse, lorsqu’il fut assassiné par des voleurs sur le pont Neuf, vers la fin du mois d’avril 1662. On ne peut nier que Magnon ne fît des vers avec une grande facilité. Comme il travaillait à son poème, quelqu’un lui ayant demandé s’il serait bientôt achevé : Bientôt, répondit-il ; je n’ai plus que cent mille vers à faire. »

Oeuvres

Théâtre