MOLINE (Pierre-Louis)

MOLINE (Pierre-Louis) 1739-1820

Moline.jpg

 

Biographie

Moline prit d’abord le grade de maître ès-Arts en l’université d’Avignon et vint ensuite à Paris où il fut reçu avocat au Parlement, mais il s’occupa principalement de littérature et de poésie. Auteur prolifique ayant commencé à écrire très tôt pour le théâtre, Moline publia une grande quantité d’écrits et de pièces dramatiques. Durant la Révolution, il fut attaché à la Convention nationale, avec le titre de secrétaire-greffier, et lui fit hommage d’une épitaphe de sa façon, pour le tombeau de Marat.
Gluck a composé de nouvelles mélodies en 1762 pour sa comédie l’Arbre enchanté. Il a composé le livret de la version de 1774 de son Orphée et Eurydice. Il a donné l’opéra-bouffon en 2 actes le Duel comique en 1776. En 1801, il a traduit le livret de l’opéra-bouffe de Cimarosa Il matrimonio secreto.
Moline a traduit de l’italien les opéras suivants, qui n’ont pas été joués : L’Antre de Trophonius, le Mariage secret, les Horaces et les Curiaces, Don Juan. Il a donné des drames au Théâtre des Associés, depuis Théâtre sans prétention, mais on ignore lesquels on lui doit attribuer parmi ceux qu’on y représentait. Moline a aussi travaillé pour le Concert spirituel. Il a composé plusieurs ariettes de l’Opéra-ballet intitulé : Cythère assiégée, ou le Siège de Cythère, tragédie lyrique en trois actes en collaboration avec Favart, jouée le 1er aout 1775, musique de Gluck. Enfin il a écrit le Précis historique de la vie de Gustave III, roi de Suède et du maréchal de Richelieu, pour la suite de la Galerie Universelle de Gautier d’Agoty. On trouve un article détaillé sur les productions de Moline, dans les Siècles littéraires de Des Essarts. Une Notice nécrologique très complète lui a été consacrée dans l’Annuaire dramatique (d’Armand Ragueneau et Audiffred), 17e et 18e année 1821 et 22, p. 341-64.

Oeuvres

Théâtre

  • 1765 : Les Législatrices,
  • 1766 : Thémistocle ; Le Savetier-médecin (opéra-comique) ; Le Duo (ou le Concert) interrompu
  • 1767 : La Meunière enrichie ou le garçon puni avec Anseaume ; La Sœur supposée (opéra-comique) ; Richard Minutolo ou le dépit réciproque ; La Fête de Saint-Cloud ; La Couronne de fleurs (opéra-comique)
  • 1770 : Dinville ou les catastrophes amoureuses
  • 1771 : L’Orpheline anglaise ou les trois tuteurs (opéra-comique)
  • 1774 : Orphée et Euridice  
  • 1775 : Roger Bontemps et Javotte avec Dorvigny ; Cythère assiégée (opéra) ; Arlequin cru fille ; L’Arbre enchanté (opéra-comique)
  • 1776 : Le Duel comique (opéra-bouffon) ; L’Inconnue persécutée
  • 1778 : Henriette ou l’amour à l’épreuve ; La Chasse du Seigneur ou l’amant loup- garou (opéra-comique) ; Don Carlos ou l’amante invisible ou la belle invisible (opéra) ; Les Amours militaires ou madame Terrible ; Laure et Pétrarque ; L’Amour captif ; Ulysse et Circé (tragédie lyrique) ; Arion ou la naissance du fils de Jupiter (opéra-ballet)
  • 1779 : L’Amour enchainé par Diane ; Le Jugement de Pâris ; L’Ombre de Voltaire aux Champs-Élysées
  • 1781 : La Bergère des Alpes ; La Discipline militaire du Nord ;
  • 1782 : Ariane dans l’île de Naxos (opéra) ; La Jeune Persane (opéra-ballet)
  • 1784 : La Foire de Venise (opéra)
  • 1785 : La Soirée du Palais-Royal avec Charles-Albert Demoustier
  • 1786 : Le Calife Abroün ; Acis et Galathée (opéra-comique)
  • 1787 : Le Roi Théodore à Venise (opéra) ; L’Amant à l’épreuve
  • 1788 : Les Alchimistes ou folie et sagesse (opéra) ; L’Amour anglais
  • 1789 : Le Barbier de Séville ou la précaution inutile (opéra) ; La Précaution inutile (opéra)
  • 1791 : Les Précieuses ridicules (opéra)
  • 1794 : La Réunion du 10 aout ou l’inauguration de la République française avec Gabriel Bouquier.
  • 1799 : Aline et Julien ou l’heureux expédient (opéra) ; Pygmalion et Galathée (opéra)
  • 1801 : La Caverne infernale (opéra-comique)
  • 1802 : Diane et l’Amour (opéra) ; La Belle Égyptienne
  • 1804 : Zétis (opéra)
  • 1806 : Le Triomphe d’Alcide à Athènes avec Anne-Adrien-Firmin Pillon-Duchemin
  • 1810 : Numa-Pompilius
  • Le Bon Seigneur ou le Colin-maillard (opéra-comique) ; Le Tombeau des imposteurs ou l’inauguration du temple de la Vérité avec Léonard Bourdon et Valcour ; L’Enlèvement du Sérail (opéra-comique) ; Les Amours de Vénus et de Mars (opéra-comique) avec Cubières-Palmézeaux ; L’Amour et Psyché avec Cubières-Palmézeaux ; La Bibliothèque Magique (opéra) ; Diane et Endymion ; Deux enfants pour un ; Les Grâces (opéra) ; Michelin ou l’Humanité récompensée ; Le Premier navigateur (opéra) Le Bouquet filial avec Aude neveu ; L’Ile de Circé ou la naissance du fils de Jupiter (opéra) ; Jocrisse garçon apothicaire avec Monsieur De Barges ; La Jeune Persane ; Le Calife de Bagdad (opéra-comique) ; Les Législatrices ; Carlos ou l’amante insensible ; L’Enlèvement au sérail ; Le Mandarin ; L’Amour prisonnier (opéra) ; La Sicilienne ou l’ opérateur de Messine (opéra) ; La Grotte de Trophonius (opéra-comique)