THÉAULON (Emmanuel)

THÉAULON (Emmanuel) 1787-1841

inconnu.jpg

 

Biographie

Inspecteur des douanes, puis des hôpitaux militaires, il composa sur la naissance du roi de Rome une Ode qui lui valut des gratifications. En 1814, il chanta les Bourbons et donna la première pièce qu’on ait jouée en leur honneur : Les Clefs de Paris, ou le Dessert d’Henri IV.
En 1815, il rédigea et fit afficher des proclamations en l’honneur de Louis XVIII. Il collabora aux journaux royalistes Le Nain rose, La Foudre, L’Apollon.
Il fit représenter, surtout pendant la Restauration, soit seul, soit avec des collaborateurs, un grand nombre de pièces. On en compte jusqu’à deux cent cinquante. Écrites avec une extrême hâte, la plupart ne sont que des esquisses ; le style laisse souvent à désirer ; mais l’agrément et la gaieté n’y manquent pas, et l’on cite de lui deux comédies en cinq actes, en vers ; L’Artiste ambitieux (1820) et L’Indiscret (1825), jouées à l’Odéon, qui s’élèvent quelquefois jusqu’au vrai comique.

Oeuvres

Théâtre