SÉVESTE (Jules)

SÉVESTE (Jules) 1803-1854

Dramaturge.jpg

 

Biographie

Son père Pierre Séveste l’adjoint avec son frère dès 1822 dans une société par actions pour exploiter le privilège des théâtres de banlieue qui lui est alloué. En 1848, il réclame la réouverture des salles Montmartre et Belleville.
Le 1er septembre 1852, il succède à son frère Edmond Séveste comme directeur de l’Opéra-National, après refus d’Adolphe Adam, qu’il renomme le 12 avril 1853 en Théâtre-Lyrique. Jules Verne dont il fait jouer le 28 avril 1853 la comédie Le Colin-Maillard, en devient le secrétaire, avec des appointements de 1200 francs par an, poste qu’il quittera en 1855.
Il meurt d’une apoplexie foudroyante le vendredi 30 juin 1854, à dix heures du soir et non du choléra tel que souvent indiqué.

Oeuvres

Théâtre

  • 1825 : Christophe et Lubin avec Edmond Séveste
  • 1827 : La Lanterne de Diogène avec Edmond Séveste
  • 1832 : La Sylphide avec Ernest Jaime
  • 1833 : L’Élève de la nature ou Jeanne et Jenny avec Ernest Jaime
  • 1836 : Amaglia ou la fille du diable avec Louis-Émile Vanderburch
  • 1852 : Les Fiançailles des roses (opéra-comique) avec Charles Deslys