ROCHEFORT (Claude-Louis-Marie de Rochefort-Luçay, dit Edmond)

ROCHEFORT (Claude-Louis-Marie de Rochefort-Luçay, dit Edmond) 1790-1871

Dramaturge.jpg

 

Biographie

Il est l'auteur d'un ouvrage, Mémoires d'un vaudevilliste, dans lequel il raconte ses péripéties à La Réunion et les relations littéraires qu'il eut avec quelques auteurs de son temps. Il fut en 1819 secrétaire particulier de Monsieur Millius, gouverneur de l'Île de la Réunion. Mais n'ayant pas la formation nécessaire, il revient en France en 1822 pour se marier avec Marie-Nicole Morel. Il est aussi l'auteur d'un rapport « sur l'Île de Bourbon et de Madagascar » qui fut remis au Ministre de la Marine et dont l'original est aux Archives d'Outre-Mer à Aix-en-Provence. Il y fait des recommandations de gouvernement de ces îles qui ont bien fait rire le ministère.
Il eut quatre enfants : Caroline, Palmyre, Émilie et le fameux Henri. Caroline, douée pour la peinture, faisait vivre la famille en réalisant de nombreuses copies pour l'État (sources : archives familiales). Il mourut dans la misère la plus absolue dans une congrégation religieuse de la rue du Faubourg Saint Antoine (fille de la Charité de Nevers).
Auteur très prolifique, il a écrit sous plusieurs pseudonymes : Armand de RochefortEdmond RochefortRochefort.
Rochefort-Luçay était le père du célèbre journaliste et polémiste Henri Rochefort. La plupart des biographes lui attribue le titre de marquis néanmoins les lettres patentes du Roi et de la Chambre des comptes n'ont jamais été retrouvées. Toutefois, son grand-père, Gabriel Jean Dominique, était bien baron de Coulanges en Berry (paroisse de Lury sur Arnon) (acte de vente de Coulanges en 1763 à M. de Plusquellec).

Oeuvres

Théâtre