JOLLY (Alphonse Leveaux, dit Alphonse)

JOLLY (Alphonse Leveaux, dit Alphonse) 1810-1893

 

Biographie

Il se lie d’amitié au lycée Condorcet avec Eugène Labiche, avec qui il voyage en Italie entre janvier et juillet 1834. Bien qu’il se montre à l'occasion bourru, timoré et peu serviable, son amitié avec Labiche durera toute leur vie ; la Bibliothèque nationale conserve plusieurs centaines de lettres qu’ils échangèrent pendant une cinquantaine d’années. Sous le pseudonyme d'Alphonse Jolly, pour éviter l’association Leveaux-Labiche, il collabore à trois pièces de Labiche, qui a cinq ans de moins que lui et qui l’appelle affectueusement « Grand-papa », « Mon vieux bonhomme », « Abraham », « Grand-père ».
Historien, il occupe sous le Second Empire les fonctions de conservateur de la bibliothèque du château de Compiègne, résidence préférée de Napoléon III. Il devient maire de Compiègne au début de la IIIe République.

Oeuvres

Théâtre

Autres

  • 1854 : Italie et Sicile, journal d'un touriste
  • 1868 : Les Lectures de l'oncle Robert
  • 1870 : Étude sur les Essais de Montaigne
  • 1873 : De la Poésie dans les fables de La Fontaine
  • 1881 : Étude sur Molière : le Mariage forcé ; les Fourberies de Scapin
  • 1881-1886 : Nos théâtres, de 1800 à 1880 : la tragédie, le drame, la comédie, l'opéra français, l'opéra italien, l'opéra comique, le vaudeville, les ballets, l'opérette, la féerie, les revues, la parodie, la pantomime
  • 1882-1885 : Le Théâtre de la cour à Compiègne pendant le règne de Napoléon III ; Les Premières de Molière,
  • 1883 : L'Enseignement moral dans les comédies de Molière