Les Sept billets (Maurice ALHOY - CLAIRVILLE)

Vaudeville en trois actes et sept journées.

Représenté pour la première fois, à Paris, sur le Théâtre du Gymnase, le 27 août 1849.

 

Personnages de la première journée

 

OSCAR, étudiant en médecine

CORNÉLIE, jeune grisette

PÈRE BIDOIS, portier d’Oscar

UN MONSIEUR, porteur d’un billet

 

Une petite chambre simplement meublée.

 

Personnages de la deuxième journée

 

OSCAR

CHAFOUIN, huissier

LOUSTALOT, premier clerc

BIBI, petit clerc

BOROMÉE, clerc

ANTONIN, clerc

CERVIER, clerc

JEANNETON, bonne de Chafouin

 

L’intérieur d’une étude, bureaux, cartons, porte au fond, portes latérales.

 

Personnages de la troisième journée

 

CHAFOUIN

LOUSTALOT

OSCAR

PAULINE

CORNELIE

 

Une petite chambre de grisette ; porte au fond, portes latérales, dont l’une conduit à la chambre de Pauline.

 

Personnages de la quatrième journée

 

OSCAR

LOUSTALOT

BIBI, témoin de Loustalot

BOROMÉE, témoin de Loustalot

DEUX JEUNES GENS, témoins d’Oscar

UN MARMITON

GARDES FORESTIERS

 

Le Bois de Boulogne.

 

Personnages de la cinquième journée

 

BURIDAN

CHA FOUIN

MAROQUIN

LOUSTALOT

BOROMÉE

OSCAR

PAULINE

CORNÉLIE

CASCARINE

CIGARETTE

LOULOUTE

AZALÉA

DANSEURS et DANSEUSES, masqués et travestis

 

Une salle de bal, richement ornée de fleurs, lustres, candélabres, etc.

 

Personnages de la sixième journée

 

CHAFOUIN, en lieutenant

OSCAR, caporal

BIBI, en garde national

LOUSTALOT, en garde national

FREMOUILLOT, en garde national

UN GARDE NATIONAL sur le lit de camp

PAULINE

CORNÉLIE

UNE VIVANDIÈRE

MAROQUIN

UN TAMBOUR

GARDES NATIONAUX

 

L’intérieur d’un poste en hiver ; il est onze heures du soir au lever du rideau ; le corps de garde est éclairé par deux quinquets ; le poêle est allumé ; quelques chasseurs l’entourent, à la droite de l’acteur un lit de camp, qui, du premier plan, se continue jusqu’au fond du théâtre, sur le lit de camp, des matelas et sur les matelas des hommes ronflant; à la gauche de l’acteur, la chambre de l’officier, en scène, une table et deux bancs ; au fond, la porte d’entrée, avec un homme en faction.

PDF