XANROF (Léon Alfred Fourneau, dit Xanrof puis Léon)

XANROF (Léon Alfred Fourneau, dit Xanrof puis Léon) 1867-1953

Xanrof.jpg

 

Biographie

Il contribue à ses débuts à des chansons quotidiennes au National, puis tient la chronique judiciaire à La Lanterne et rédige pendant deux ans des « Propos de coulisses » pour le Gil Blas. Il se fait connaître comme chansonnier au Chat noir, où il interprète ses propres chansons. Ses chansons populaires sont interprétées notamment par Yvette Guilbert (Le Fiacre).
Il est, en 1897, avec d’autres, comme Puvis de Chavannes et Adolphe Willette, un des parrains du cortège de la Promenade de la Vache enragée, ou Vachalcade, parodie de la Promenade du Bœuf Gras au Carnaval de Paris.
Il devient membre de l’Académie de l’humour fondée en France en 1930, par Romain Coolus et Curnonsky.

Oeuvres

Théâtre

  • 1888 : Chez le peintre avec M. Bernac
  • 1896 : Ohé, l’amour ! avec Cellarius
  • 1897 : Madame Putiphar (opérette) avec Ernest Depré
  • 1901 : Pour être aimée avec Michel Carré Fils
  • 1903 : Le Prince consort avec Jules Chancel
  • 1905 : Son premier voyage
  • 1906 : En douceur avec Pierre Veber
  • 1908 : Un coup de foudre ; S.A.R. (Son Altesse royale) avec Jules Chancel
  • 1910 : Rêve de valse (opérette) avec Jules Chancel
  • 1911 : Les Petites étoiles (opérette) avec Pierre Veber