JONATHAN (Pierre Léon Jeannot, dit Léon)


JONATHAN (Pierre Léon Jeannot, dit Léon) 1849-1901

Dramaturge.jpg

 

Biographie

Parallèlement à sa carrière d’employé à l’Assistance publique de Paris, Léon Jeannot fit ses premiers pas littéraires dans la poésie sous son propre nom, avant de se lancer dans l’écriture de chansons puis de pièces de théâtre sous le pseudonyme de Léon Jonathan.
Ses pièces ont été représentées au Théâtre Beaumarchais et au Théâtre du Château-d’Eau. Il obtient ses plus importants succès en 1882 avec sa pièce Pierre Vaux, l’instituteur et avec Carnot, un drame en cinq actes joué sur les planches du Théâtre de l’Ambigu en 1884. Sa dernière pièce sera représentée en novembre 1892, neuf ans avant sa mort intervenue à l’âge de 52 ans.

Oeuvres

Théâtre

  • 1878 : Une Tête de Turc (opérette) avec Gaston Marot
  • 1879 : Un Futur dans l’embarras (opérette) avec Gaston Marot
  • 1880 : Le Ménétrier de Meudon (opéra-comique) avec Gaston Marot ; La Convention nationale
  • 1881 : On demande un dompteur (opérette) avec Charles Desmarets
  • 1882 : Pierre Vaux, l’instituteur avec Louis Péricaud ; Les Deux Ménélas avec Gaston Marot et Édouard Philippe ; Simon, l’enfant trouvé ; La Cour d’amour (opéra-comique) avec Gaston Marot
  • 1883 : Un Déjeuner du jour de l’An avec Charles Desmarets
  • 1884 : Le Million du Polonais avec Gaston Marot et Édouard Philippe ; Carnot avec Henri Blondeau et William Busnach
  • 1892 : Le Petit Chaperon de Montrouge avec Léon Garnier