Les Rivaux de village (VIOLET D’ÉPAGNY)

Opéra-comique en un acte.

Musique de Monsieur le Chevalier Le Mière de Corvey.

Représenté pour la première fois, à Paris, sur le Théâtre Royal de l’Opéra-Comique, le 24 décembre 1819.

 

Personnages

 

BONIFACE, Bailli

GERTRUDE, Fermière

ROSE, Fille de Gertrude

PHILIPPE, vieux soldat

ALEXIS, Neveu de Philippe

PAULIN[1], jeune garçon du même âge, frère de Rose et fils de Gertrude, rôle travesti

LUCETTE[2], Enfant de 13 ans, fille du Bailli

LUCAS, Paysan avare et rusé

LE TABELLION, Personnage ridicule

 

La Scène est dans un beau village de France.

 

Le théâtre représente l’entrée d’un village. À gauche, la maison de Gertrude, avec une petite terrasse au premier. À droite, un berceau formé par plusieurs grands arbres, sous lesquels on voit une table de pierre avec des bancs. Dans le lointain, coule une source qui descend d’une colline couverte de bois.

 

[1] Paulin est un petit espiègle tout-à-fait innocent.

[2] Lucette est aussi très innocente. On se tromperait, et l’on donnerait à l’ouvrage un caractère immoral, si l’on mettait autre chose que de l’ignorance enfantine dans ce rôle.

PDF