Les Chroniques bretonnes (Paul FAULQUEMONT - Théodore BARRIÈRE - CLAIRVILLE)

Pièce fantastique en un acte.

Représentée pour la première fois, à Paris sur le Théâtre des Variétés, le 28 novembre 1847.

 

Personnages

 

LE BARON DE KERRARADEC

LE PÈRE KÉROUAN, fermier très riche

DYRING, amoureux d’Yvonne

YVONNE, fille de Kérouan

LE GÉNIE KORILAN

UN PAYSAN parlant

UNE PAYSANNE parlant

PAYSANS

PAYSANNES

 

L’action se passe en Bretagne.

 

Le théâtre représente un site de la Bretagne. Au milieu du théâtre, au troisième plan, un gros arbre dont la tête se perd dans les frises. À gauche, la maison[1] du père Kérouan, avec deux fenêtres praticables : l’une (la première) est ouverte ; c’est celle de la grange. La seconde est celle de la chambre d’Yvonne. À droite, un banc de gazon sous un bosquet au premier plan.


[1] La maison doit communiquer avec l’arbre par le derrière du théâtre, et, malgré la distance à parcourir, il faut qu’on puisse arriver en une seconde, et sans que le public s’en aperçoive, de la maison à l’arbre et de l’arbre à la maison.

PDF