La Marchande de coco (Jean-Gilbert YMBERT - Antoine-François VARNER)

Folie grivoise en un acte, mêlée de couplets.

Représentée pour la première fois, à Paris, sur le Théâtre des Variétés, le 7 juin 1822.

 

Personnages

 

LE PÈRE DESBROSSES, Frotteur

LA MÈRE DESBROSSES, sa Femme, Blanchisseuse de gros

ROBINETTE, Fille des précédents, Marchande de coco

CHABLIS, détaillant de vin au broc, à la bouteille et à la chopine

ROUGEOT, Garçon du précédent

LATRINGUE, Commis de l’octroi

DUPEIGNE, Perruquier

CHŒUR DE VOISINS

 

Le Théâtre représente la rue Mouffetard ; au bout extrême, le spectateur est censé voir la rue dans son prolongement vers la barrière des Gobelins. À la droite des Spectateurs est la bicoque où demeurent le père Desbrosses, sa femme et Robinette, vraie masure, dont le deuxième étage laisse voir des perches de blanchisseuse, où sèche du linge ; la porte est celle d’une allée. À la gauche des spectateurs, est le bouchon du marchand de vin Chablis. À l’avant-scène, et attenant à la boutique de Chablis, un caveau servant de cave, fermé, selon l’usage, par une petite porte en cintre. À la droite des spectateurs est une fontaine publique qui est censée couler.

PDF