L’Auberge d’Auray (VIOLET D’ÉPAGNY - Charles-François-Jean-Baptiste MOREAU DE COMMAGNY)

Drame lyrique en un acte.

Musique de Ferdinand Hérold et Michele Enrico Carafa.

Représenté pour la première fois, à Paris, sur le Théâtre Royal de l’Opéra-Comique, le 11 mai 1830.

 

Personnages

 

ADOLPHE DE MONTALBAN, jeune Français

CÉCILIA MONTALBAN, sa femme, jeune Anglaise

WILLIAM, leur fils, enfant de 10 ans

LE CAPITAINE KERGAR

UN LIEUTENANT

KERNIFLEC, aubergiste

MADAME KERNIFLEC, sa femme

OFFICIERS

SOUS-OFFICIERS

PAYSANS

PAYSANNES

 

La scène est dans une auberge de village, à un quart de lieue d’Auray. L’action se passe en 1794.

 

Le théâtre représente une salle d’auberge. Les fenêtres du fond laissent voir les sinuosités d’une montagne. Plusieurs portes des deux côtés du théâtre conduisent à d’autres appartements ; une cheminée avec du feu près de l’avant-scène, et de l’autre côté une armoire.

PDF